Publié le 05 janvier 2014

Les autorités irakiennes veulent reprendre la cité de Fallouja à Al-Qaïda

Les rebelles sunnites ont pris le contrôle début janvier de la ville de Fallouja en Irak.
Des combattants islamistes prennent position dans la ville de Fallouja le 5 janvier. [ - ]
Les autorités irakiennes ont annoncé dimanche vouloir reprendre la ville de Fallouja, tombée aux mains d'islamistes liés à Al-Qaïda. L'Iran a de son côté proposé son aide au gouvernement irakien.

Les forces irakiennes s'apprêtent à lancer un assaut pour reprendre la ville de Fallouja aux combattants liés à Al-Qaïda.

Selon un responsable irakien qui s'est exprimé dimanche, "les forces de sécurité préparent une attaque majeure à Fallouja", dans la province sunnite d'Al-Anbar (ouest), devenue depuis plus d'un an un haut lieu de la contestation au Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, accusé d'accaparer le pouvoir et de marginaliser la communauté sunnite.

Prise de contrôle de zones urbaines

Les combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, extrémistes sunnites affilés à Al-Qaïda) ont pris le contrôle cette semaine de Fallouja et de quartiers de Ramadi, 50 km plus à l'ouest.

C'est la première fois que des combattants d'Al-Qaïda prennent directement le contrôle de zones urbaines depuis l'insurrection sanglante qui avait suivi l'invasion américaine de l'Irak en 2003 et la chute du régime de Saddam Hussein.

afp/rber

Publié le 05 janvier 2014

Téhéran prêt à fournir son aide

L'Iran voisin, à majorité chiite, a annoncé être prêt à fournir des équipements militaires et des conseils à l'Irak pour l'aider dans sa lutte contre Al-Qaïda.

"Si les Irakiens en font la demande, nous leur fournirons des équipements et des conseils mais ils n'ont pas besoin d'hommes", a déclaré le général Mohammad Hedjazi, adjoint du chef d'état-major des forces armées, cité par l'agence officielle IRNA.