Modifié le 03 janvier 2014 à 15:19

Une tempête de neige aux Etats-Unis cloue des milliers d'avions au sol

Tempête de neige sur le nord-est des Etats-Unis
Tempête de neige sur le nord-est des Etats-Unis L'actu en vidéo / 28 sec. / le 03 janvier 2014
Froid glacial et tempête de neige: la météo hivernale qui règne dans plusieurs Etats américains perturbe fortement le trafic aérien, notamment à New York et à Boston.

Une tempête de neige, accompagnée de vents et de températures glaciales, frappait vendredi le nord-est des Etats-Unis, paralysant le trafic aérien, tandis que le froid gagnait de nombreux Etats jusque dans le sud.

Une alerte à la tempête hivernale a été décrétée à travers le pays, de Chicago aux Etats de New York, du New Jersey, de la Pennsylvanie et d'une partie de la Nouvelle-Angleterre, jusqu'à la capitale américaine, Washington.

Plus de 2200 vols annulés

A New York, où jusqu'à 20 centimètres de neige sont attendus, les températures devraient chuter dans la nuit de vendredi à samedi jusqu'à -13 degrés, avec un ressenti de -23°C en raison du vent, selon la météo nationale.

Les conséquences sont grandes pour le trafic aérien. Plus de 2200 vols intérieurs ou internationaux ont été annulés, selon le site spécialisé Flightaware. A Boston, plus aucun avion ne décolle depuis jeudi 20h30 (vendredi 02h00 en Suisse).

Ecoles, tribunaux et ONU paralysés

L'aéroport international JFK de New York a aussi suspendu ses vols vendredi matin "en raison d'une visibilité nulle et de bourrasques de neige sur les pistes". Les terminaux restent ouverts, précise toutefois l'autorité portuaire pour New York et le New Jersey.

Les écoles, les tribunaux et l'ONU ont suspendu leurs activités en raison de la météo. Dans la majorité des Etats susceptibles d'être touchés, les autorités ont conseillé à la population de rester chez elle.

ats/asch

Publié le 03 janvier 2014 à 07:38 - Modifié le 03 janvier 2014 à 15:19

Premier test pour le nouveau maire de New York

Entré en fonction mercredi, le nouveau maire de New York Bill de Blasio est déjà confronté à une première situation d'urgence. "Nous sommes prêts", a-t-il déclaré jeudi, affirmant dans une conférence de presse qu'il s'était réveillé en ne pensant qu'à la neige.

Bill de Blasio a invité les New-Yorkais à rentrer tôt chez eux, à ne pas sortir jeudi soir, et à garder un oeil sur leurs voisins. "Il va faire anormalement froid", a-t-il insisté, conseillant aux habitants de privilégier les transports en commun s'ils devaient se déplacer.