Modifié le 31 décembre 2013 à 11:42

Le bilan des attentats dans la ville russe de Volgograd monte à 34 morts

Nouvel attentat meurtrier en Russie
Nouvel attentat meurtrier en Russie L'actu en vidéo / 1 min. / le 30 décembre 2013
Le bilan des deux attentats qui ont frappé lundi la ville russe de Volgograd a été réévalué mardi à 34 morts, selon les autorités locales. La police russe a arrêté des dizaines de personnes.

Les deux attentats-suicide qui ont frappé dimanche et lundi la ville de Volgograd, dans le sud-ouest de la Russie, ont fait 34 morts, ont annoncé les autorités locales. Des dizaines de personnes ont été arrêtées mardi lors de coups de filet lancés par la police russe.

Le bilan en pertes humaines s'élève à 18 tués pour l'attentat de la gare centrale de l'ex-Stalingrad dimanche, tandis que l'attaque de lundi contre un trolleybus a fait pour l'instant 16 morts.

Attentats pas revendiqués

Selon les services d'urgence, environ 5200 policiers et troupes du ministère de l'Intérieur ont été mobilisés pour mener un vaste coup de filet. Quelque 87 personnes avaient été interpellées pour n'avoir pu produire de documents d'identité en règle ou avoir opposé une forme de résistance aux policiers. Certains portaient des armes sur eux.

Rien n'indique à ce stade que les personnes interpellées sont liées aux attentats, qui n'ont pas été revendiqués.

afp/jvia

Publié le 30 décembre 2013 à 06:20 - Modifié le 31 décembre 2013 à 11:42

Renforcement de sécurité ordonné

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné un renforcement des mesures de sécurité dans toute la Russie à la suite des deux attentats commis dimanche et lundi à Volgograd, a annoncé le comité antiterroriste russe.

Vladimir Poutine "a donné au comité national antiterroriste une série d'instructions pour renforcer la sécurité sur l'ensemble du territoire de la Fédération de Russie", a déclaré un porte-parole du comité.

Les autorités régionales ont par ailleurs annoncé avoir mis en place un niveau élevé d'alerte antiterroriste dans la région de Volgograd pour les 15 jours à venir.

Sécurité des JO de Sotchi menacée

Les deux attaques ont accentué les craintes concernant la sécurité des Jeux Olympiques d'hiver organisés en février à Sotchi, station balnéaire située aux pieds du Caucase, à environ 700 kilomètres de Volgorgrad.

Le chef de la rébellion islamiste du Caucase, Dokou Oumarov, avait appelé en juillet dans une vidéo à des attaques pour empêcher "par tous les moyens" le déroulement des JO.

Volgograd, à proximité du Caucase russe