Modifié le 22 décembre 2013 à 10:19

Le Cuba de Raul Castro se dit ouvert à un dialogue avec les Etats-Unis

Raoul Castro prêt à dialoguer avec les Etats-Unis
Raoul Castro prêt à dialoguer avec les Etats-Unis L'actu en vidéo / 1 min. / le 22 décembre 2013
Après 50 ans de blocus par Washington, les relations entre Cuba et les Etats-Unis pourraient se détendre "si l'indépendance et le système politique de l'île sont respectés", affirme Raul Castro.

Le président cubain Raul Castro a déclaré samedi être prêt à dialoguer avec les États-Unis, si l'indépendance et le système politique de l'île sont respectés.

"Si nous souhaitons réellement avancer dans les relations bilatérales, nous devons apprendre à respecter mutuellement nos différences et à nous habituer à vivre pacifiquement avec elles, a expliqué Raul Castro. Dans le cas contraire, nous sommes disposés à supporter 55 autres années dans la même situation", de blocus de la part de Washington.

Relations "civilisées"

"Nous ne demandons pas aux États-Unis de changer son système politique et social, ni n'acceptons de négocier le notre", a encore dit le chef d'État cubain.

Il a appelé les Etats-Unis à établir des relations "civilisées" avec Cuba. "Notre peuple et une immense majorité de ressortissants américains et d'immigrés cubains" (aux États-Unis) le souhaitent, a dit le dirigeant cubain.

ats/vkiss

Publié le 22 décembre 2013 à 07:59 - Modifié le 22 décembre 2013 à 10:19

Poignée de main historique

Lors des funérailles de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, Raul Castro et Barack Obama se sont donnés une poignée de main historique dont l'image a fait le tour du monde. Cuba et les États-Unis n'entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 1961.