Modifié le 16 décembre 2013 à 09:34

Les ministères-clefs du nouveau gouvernement allemand dévoilés

Le président du SPD Sigmar Gabriel devient également responsable de l'Economie. Il tentera d'imposer une inflexion sociale dans un gouvernement où prédominera la continuité dans la gestion de la crise.
Le président du SPD Sigmar Gabriel devient également responsable de l'Economie. Il tentera d'imposer une inflexion sociale dans un gouvernement où prédominera la continuité dans la gestion de la crise. [ - ]
Le président du Parti social-démocrate (SPD) allemand Sigmar Gabriel a communiqué dimanche les noms des 6 ministres SPD du nouveau gouvernement de "grande coalition" d'Angela Merkel.

Le président du Parti social-démocrate (SPD) allemand Sigmar Gabriel a annoncé dimanche qu'il prendrait lui-même la charge du dossier de la transition énergétique.

Parmi les nouveaux ministres SPD, Frank-Walter Steinmeier retrouvera les Affaires étrangères qu'il occupait déjà lors du premier mandat d'Angela Merkel.

Schaüble reste aux Finances

Heiko Maas sera ministre de la Justice, Manuela Schweisig ira à la Famille et Barbara Hendricks à l'Environnement. Le conservateur Wolfgang Schäuble reste ministre des Finances.

Avec le poste de chancelière, les Unions chrétiennes (CDU et CSU) disposeront ainsi des principaux leviers de la politique. Ursula von der Leyen devient la première femme à occuper le poste de ministre de la Défense.

Parmi les autres nominations, l'ancien ministre de la Défense Thomas de Maizière passe à l'Intérieur. Hermann Gröhe, ancien secrétaire général de la CDU, hérite du ministère de la Santé et Joanna Wanka reste ministre de l'Education.

ats/ptur

Publié le 15 décembre 2013 à 21:26 - Modifié le 16 décembre 2013 à 09:34