Modifié le 07 janvier 2014 à 10:49

La fille cadette du roi d'Espagne ne sera pas inculpée pour fraude fiscale

L'infante Cristina photographiée en compagnie de son mari Inaki Urdangarin en novembre 2012
L'infante Cristina photographiée en compagnie de son mari Inaki Urdangarin en novembre 2012 [ - ]
Le Parquet de Majorque s'est opposé jeudi à la mise en examen de la fille cadette du roi d'Espagne, l'infante Cristina, qui fait l'objet d'une enquête pour fraude fiscale présumée.

L'infante Cristina ne sera pas mise en examen : "De simples conjectures ou soupçons ne constituent pas des éléments valides pour une inculpation", a en effet estimé estimé le Parquet, dans l'affaire de corruption qui vise principalement le mari de la fille du roi, Iñaki Urdangarin.

Nommée à Genève

Un juge avait inculpé Cristina en avril pour trafic d'influence. A la suite d'un recours déposé par le Parquet, il avait suspendu cette procédure mais avait ensuite ouvert une information judiciaire sur un possible délit fiscal ou blanchiment d'argent commis par l'infante et son époux.

Cristina, entretemps, a déménagé en Suisse, tandis que son époux vit toujours en Espagne. L'employeur de Cristina, la Caixa, un organisme qui gère les oeuvres sociales de la banque espagnole CaixaBank, avait annoncé en août que la fille du roi, directrice internationale de la fondation, était nommée à Genève.

afp/pym

Publié le 14 novembre 2013 à 14:45 - Modifié le 07 janvier 2014 à 10:49

L'affaire

Fille cadette du roi Juan Carlos, Cristina, âgée de 48 ans, septième dans l'ordre de succession au trône d'Espagne, était jusqu'en 2006 membre du comité de direction de Noos, une société à but non lucratif présidée par son mari, par laquelle aurait transité l'argent public détourné.

Iñaki Urdangarin, 45 ans, avait été inculpé en 2011, soupçonné d'avoir, avec son ex-associé, Diego Torres, détourné 6,1 millions d'euros (7,5 millions de francs) d'argent public en passant, via l'institut Noos, des contrats avec les autorités régionales des Baléares et de Valence pour l'organisation et la promotion de congrès liés au sport.