Modifié le 09 novembre 2013 à 20:45

Le typhon Haiyan fait 1200 morts aux Philippines, selon la Croix-Rouge

L'aéroport de Tacloban témoigne de la violence des intempéries.
L'aéroport de Tacloban témoigne de la violence des intempéries. [AP Photo/Bullit Marquez - ]
Haiyan, le cyclone le plus violent enregistré cette année sur la planète, aurait fait 1200 morts aux Philippines selon la Croix-Rouge et se dirige désormais vers le Vietnam.

Le passage sur les Philippines d'un des plus puissants typhons à avoir jamais touché terre a provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes dans une des villes les plus touchées, a déclaré samedi un ministre, en visite sur les lieux.

La Croix-Rouge a estimé de son côté que les intempéries avaient fait 1200 morts, annonçant plus de mille corps flottant à Tacloban, une ville de 220'000 habitants.

Typhon le plus violent de l'année

Le typhon, doté d'un front de 600 kilomètres, a frappé les provinces orientales de Leyte et Samar, avec des vents atteignant des pointes de 315 km/h, devenant ainsi le typhon le plus violent enregistré cette année sur la planète et l'un des plus forts à jamais avoir atteint les terres depuis des décennies.

L'étendue des dommages aux Philippines restait inconnue et les zones les plus touchées demeuraient coupées du monde, les réseaux d'électricité et de téléphonie ayant été mis hors d'état de fonctionner.

Des quartiers entiers de Tacloban sont détruits. Les arbres et les pylônes électriques sont couchés sur le sol et de nombreuses voitures sont renversées. Des corps sont visibles dans les rues de la ville.

La galerie photos qui montre l'étendue des dégâts:

Le Vietnam se prépare

Le super typhon continue désormais sa route au-dessus de la mer de Chine du Sud, vers le Vietnam, où les autorités ont commencé l'évacuation de quelque 100'000 personnes se trouvant sur la trajectoire de Haiyan, attendu dimanche.

Quelque 170'000 soldats ont été mobilisés pour participer aux secours après l'arrivée du typhon. De nombreuses écoles ont été fermées et les habitants vivant dans les villages côtiers les plus exposés ont été déplacés vers les hauteurs.

Haiyan devrait avoir un peu perdu de sa vigueur lorsqu'il frappera le pays, mais il pourrait néanmoins y occasionner de graves dégâts, a averti le Premier ministre.

Suivre l'avancée du typhon:

afp/mre

Publié le 09 novembre 2013 à 09:03 - Modifié le 09 novembre 2013 à 20:45

Une ville portuaire isolée

Aucun contact n'a pu être établi avec la ville portuaire de Guiuan (40'000 habitants), point d'entrée du typhon sur les Philippines vendredi à l'aube.

"Nous avons des informations faisant état d'immeubles effondrés, de maisons rasées et de glissements de terrain", a déclaré le chef de la Croix Rouge des Philippines. "Mais nous ne pouvons pas dire avec certitude l'étendue des dégâts".

L'aide d'experts suisses

Cinq experts du Corps suisse d'aide humanitaire devaient s'envoler samedi soir pour les Philippines. Ils seront rejoints par trois autres experts déjà présents dans la région pour évaluer les besoins des populations affectées par le cyclone, avant d'entamer l'aide d'urgence en coordination avec les acteurs nationaux et internationaux.

L’équipe se compose de spécialistes en médecine, eau et assainissement, ainsi qu’en abris d’urgence et logistique, précise le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).