Modifié le 27 octobre 2013 à 21:16

Nouvelles révélations sur l'espionnage d'Angela Merkel

Selon les informations du Spiegel, la chancelière Angela Merkel était encore sur écoute quelques semaines avant la visite du président américain à Berlin, en juin dernier.
Selon les informations du Spiegel, la chancelière Angela Merkel était encore sur écoute quelques semaines avant la visite du président américain à Berlin, en juin dernier. [EPA/Michael Kappeler - ]
Des médias allemands affirment ce week-end que la chancelière Angela Merkel était sur écoute dès 2002, et que Barack Obama en était informé depuis 2010.

Le quotidien Bild am Sonntag cite dimanche des sources des services secrets américains selon lesquelles le chef de l'Agence de sécurité américaine (NSA) Keith Alexander avait informé Barack Obama d'une opération d'écoute des communications d'Angela Merkel dès 2010.

"Obama n'a pas mis fin à cette opération et l'a plutôt laissé se poursuivre," a déclaré un haut responsable des services de la NSA cité par le journal.

Obama nierait être au courant

Pour sa part, le Spiegel a indiqué samedi soir disposer de documents de la NSA selon lesquelles la chancelière figurait sur une liste d'écoutes depuis 2002, et l'était encore quelques semaines avant la visite du président américain à Berlin, en juin dernier.

Le Frankfurter Allgemeine indiquait quant à lui samedi, sans citer de sources, que le président américain avait assuré à Angela Merkel au téléphone qu'il n'était pas au courant de sa mise sur écoute. Selon le Spiegel, Barack Obama aurait affirmé que s'il l'avait su, il y aurait immédiatement mis fin.

afp/ptur

Publié le 27 octobre 2013 à 11:39 - Modifié le 27 octobre 2013 à 21:16