Modifié le 24 octobre 2013 à 14:25

Un exercice militaire est à l'origine d'un violent incendie en Australie

Incendies en Australie depuis plus d’une semaine
Incendies en Australie depuis plus d’une semaine L'actu en vidéo / 1 min. / le 24 octobre 2013
Alors que d'importants incendies ravagent une partie de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie, l'armée est à l'origine d'un brasier qui a déjà détruit 47'000 hectares près de Sydney.

Les incendies restaient instables jeudi en Australie où l'armée était sur la sellette pour être à l'origine d'un foyer majeur.

Des milliers de pompiers luttent depuis plus d'une semaine contre des dizaines d'incendies en Nouvelle-Galles du Sud, l'Etat qui abrite Sydney.

L'armée boute le feu avec des explosifs

Plus de 200 habitations ont été détruites, notamment dans les Montagnes Bleues, une chaîne située à une centaine de km à l'ouest de la plus grande ville d'Australie. Ce feu a détruit 47'000 hectares.

Le chef de pompiers, a indiqué qu'il avait été causé par des exercices d'entraînement à l'explosif menés par l'armée, le 16 octobre.

"Cela n'a pas été commis de manière délibérée, c'est l'effet involontaire d'une activité de routine", a-t-il déclaré, ajoutant que l'armée avait pleinement collaboré à l'enquête.

Une seule victime

Le bilan humain est resté jusqu'à présent limité: un sexagénaire est mort d'une crise cardiaque en tentant de protéger sa maison la semaine dernière.

- L'évolution des feux (données du NSW Rural Fire Service) -

afp/moha

Publié le 24 octobre 2013 à 10:56 - Modifié le 24 octobre 2013 à 14:25

Un crash crée un nouvel incendie

Un avion qui arrosait la région en proie aux flammes autour de la ville australienne de Sydney s'est écrasé jeudi dans un parc national.

Le pilote du Canadair a trouvé la mort dans la chute.

Ce crash a déclenché un nouveau feu s'ajoutant aux 55 foyers actifs dans l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud.