Modifié

La tuberculose recule, mais reste un "problème majeur", selon l'OMS

Une patiente atteinte de la tuberculose reçoit un traitement dans un hôpital en Inde. [Anupam Nath - Keystone]
Une patiente atteinte de la tuberculose reçoit un traitement dans un hôpital en Inde. [Anupam Nath - Keystone]
Pour la troisième année consécutive, le nombre de personnes infectées par la tuberculose a reculé, selon l'OMS. Elle reste cependant la deuxième maladie infectieuse la plus meurtrière, après le sida.

La tuberculose, qui a tué 1,3 million de personnes en 2012 dans le monde, a reculé pour la troisième année consécutive. Mais elle reste un "problème de santé majeur", a annoncé mercredi l'OMS. Elle est la deuxième maladie infectieuse la plus meurtrière au monde, juste après le VIH/sida.

Selon le rapport annuel de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la tuberculose, 8,6 millions de personnes ont contracté le bacille en 2012 (dont 1,1 million également contaminé par le virus du sida), contre 8,7 millions l'année précédente, soit une baisse de 45% depuis 1990.

Progrès trop lents

Les décès sont tombés à 1,3 million (dont 320'000 étaient également contaminés par le virus du sida) dans le monde, contre 1,4 million l'année précédente. La mortalité avait atteint un sommet en 2003 avec 1,8 million décès.

Mais, relève l'OMS, "la tuberculose reste un problème de santé globale majeur". Des progrès sont réalisés, "mais pas assez vite", estime-t-elle.

ats/rber

Publié Modifié

Asie du Sud-Est particulièrement touchée

Sur 8,6 de personnes infectées en 2012, 29% des cas ont été détectés en Asie du Sud-Est, 27% en Afrique et 19% dans les régions du Pacifique Ouest. A elles seules, l'Inde et la Chine ont enregistré respectivement 26% et 12% des cas.