Modifié le 23 octobre 2013 à 08:56

Hollande fait part de sa "réprobation" à Obama à propos d'espionnage

Holandobama
François Hollande (gauche) et Barack Obama se sont entretenus au téléphone à propos des activités d'espionnage américaines en France. [AP Photo/Carolyn Kaster - ]
Le président français François Hollande a exprimé sa profonde réprobation à son homologue américain après les révélations du Monde sur les activités d'espionnage des Etats-Unis en France.

En pleine controverse née des révélations sur les activités d'espionnage des Etats-Unis en France, le président américain s'est entretenu lundi au téléphone avec son homologue français.

Barack Obama et François Hollande "ont parlé des récentes révélations dans la presse, dont certaines ont déformé nos activités et d'autres soulèvent des questions légitimes pour nos amis et alliés sur la façon dont ces capacités (de surveillance) sont employées", a précisé la présidence américaine.

Pratiques inacceptables

Le président français a, lui, évoqué des "pratiques inacceptables" entre alliés et amis. Il "a demandé que toutes les explications soient fournies", selon un communiqué de la présidence française qui précise que les deux hommes ont "souligné que les opérations de collecte de renseignement devaient être encadrées, notamment dans un cadre bilatéral".

Rencontre Kerry-Fabius

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a renouvelé à son homologue américain John Kerry la demande d'explication de la France à propos du programme d'espionnage américain  lors d'une rencontre à PAris mardi matin.

Selon le site Internet du quotidien Le Monde, la NSA a effectué 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques de Français entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013.

Les réactions des ministres Laurent Fabius et Manuel Valls:

La France irritée par les écoutes américaines
L'actu en vidéo - Publié le 21 octobre 2013

afp/ptur

Publié le 22 octobre 2013 à 07:14 - Modifié le 23 octobre 2013 à 08:56

Le Mexique aussi remonté

Le gouvernement mexicain a également demandé dimanche des explications à Washington après des révélations du magazine Der Spiegel affirmant que les renseignement américains ont espionné les courriels de l'ex-président Felipe Calderon.

Der Spiegel, citant des documents fournis par Edward Snowden, a rapporté dimanche que la NSA a surveillé les communications du gouvernement mexicain pendant des années.

"Cette pratique est inacceptable, illégitime et contraire au droit mexicain", a déclaré le ministère mexicain des Affaires étrangères, réclamant une enquête "le plus rapidement possible".

Différentes techniques de collecte

La NSA dispose de plusieurs modes de collecte, indique Le Monde.

Quand certains numéros de téléphone sont utilisés en France, ils activent un signal qui déclenche automatiquement l'enregistrement de certaines conversations. Cette surveillance récupère également les SMS et leur contenu en fonction de mots-clés.

Enfin, de manière systématique, la NSA conserve l'historique des connexions de chaque cible, précise le journal.