Modifié

Berlusconi effacera-t-il des graffitis pour purger sa peine de prison?

Le "Cavaliere" pourrait être amené à nettoyer des graffitis ou assister des personnes âgées.   [AP Photo/Gregorio Borgia - Keystone]
Le "Cavaliere" pourrait être amené à nettoyer des graffitis ou assister des personnes âgées. [AP Photo/Gregorio Borgia - Keystone]
Condamné à trois ans de prison, l'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a choisi vendredi d'effectuer sa peine sous forme de travaux d'intérêt général. Un tribunal doit trancher.

Silvio Berlusconi a officiellement demandé vendredi à effectuer sa peine en travaux d'intérêt général, ont annoncé ses avocats. Elle pourrait toutefois ne pas être appliquée avant le printemps 2014.

Condamné de façon définitive le 1er août pour fraude fiscale dans le procès Mediaset à trois ans de prison, le "Cavaliere" ne pouvait être placé en détention en raison de son âge, 77 ans.

Il avait le choix entre demander l'assignation à résidence ou les travaux d'intérêt général (TIG). Il revient à un tribunal d'accepter ou non la demande.

Effaceur de graffitis ?

Les travaux d'intérêt général en Italie vont du rangement des rayons de supermarchés à l'assistance aux personnes âgées en passant par l'effacement de graffitis.

Silvio Berlusconi avait déclaré qu'il "n'accepterait pas de faire des travaux d'intérêt général, comme un criminel qui doit être rééduqué".

Mais cette solution lui laisse une plus grande liberté de mouvement que l'assignation à résidence.

ats/pb

Publié Modifié