Modifié le 09 octobre 2013 à 16:18

Le "partido equisse", ou parti X, a vu le jour en Espagne

Le nouveau parti a déjà de nombreux fans sur les réseaux sociaux.
Naissance du "partido equisse" pour faire changer l’Espagne Audio de l'info / 1 min. / le 09 octobre 2013
Composé d'anciens indignés, le "partido equisse" ("X" en espagnol) est né mardi en Espagne et souhaite dénoncer la classe politique incapable de sortir le pays de la crise.

Le "partido equisse", ou parti X, est né mardi en Espagne. Il s’agit d’un mouvement citoyen composé d’anciens indignés qui campaient en 2011 à la Puerta del Sol à Madrid.

Ce réseau veut dénoncer la classe politique "corrompue et incapable de sortir l’Espagne de la crise". Dans une vidéo, deux ex-indignés présentent des méthodes et des idées pour relancer l’économie, faire baisser la pression fiscale, réduire les monopoles, éliminer la fraude et surtout faire juger les responsables de la crise.

Ce mouvement, qui comme les Indignés du 15 Mai ne possède ni chef ni de porte-parole, veut récupérer la souveraineté des citoyens. Le groupe est composé d'une centaine de membres anonymes.

Hervé Falciani fait partie des membres du groupe

En revanche, parmi eux, une figure: Hervé Falciani, l’ancien informaticien de la banque HSBC de Genève fait partie de la commission anti-corruption du parti.

Difficile de prédire l'impact de ce parti, qui ne vise pas les élections, qui n’auront d’ailleurs pas lieu avant 2015. "Nous voulons juste changer les règles du jeu", affirme le parti qui comptait mercredi matin 25'000 abonnés sur Twitter et presque autant sur Facebook.

Céline Tzaud/lgr

Publié le 09 octobre 2013 à 10:55 - Modifié le 09 octobre 2013 à 16:18