Modifié le 05 octobre 2013 à 21:43

Une vidéo montre le calme de quatre assaillants du Westgate à Nairobi

Images des assaillants du mall de Nairobi
Images des assaillants du mall de Nairobi L'actu en vidéo / 1 min. / le 05 octobre 2013
Pour la première fois depuis l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi, qui a coûté la vie à au moins 67 personnes, quatre assaillants islamistes apparaissent sur des vidéos de surveillance.

La télévision kényane KTN a diffusé samedi des images provenant du centre commercial Westgate de Nairobi, où l'on voit quatre assaillants munis de fusils d'assaut. Calmes, ils arpentent des parties du bâtiment, et semblent à la recherche de nouvelles victimes.

Selon les indications fournies sur les images, il est alors autour de 17h (14h GMT) le 21 septembre, jour de l'attaque. L'assaut du centre commercial, entamé à la mi-journée, a déjà fait de nombreuses victimes.

Un siège de 80 heures

Beaucoup de témoins du carnage ont raconté comment le commando islamiste avait pénétré dans le bâtiment, lançant grenades et tirant aveuglément sur la foule de commerçants et de clients -- Kényans ou expatriés -- venus faire leurs courses du week-end.

Quelques heures après le début de l'attaque, les agresseurs semblent avoir abattu la majeure partie de leurs victimes.

Ils portent des sacs à dos, vraisemblablement remplis des munitions qui leur permettront de tenir près de 80 heures face aux forces kényanes et étrangères venues les aider.

afp/olhor

Publié le 05 octobre 2013 à 15:42 - Modifié le 05 octobre 2013 à 21:43

Des images cruciales pour l'enquête

Les images ne montrent qu'une partie des lieux et ne révèlent rien de ce qui s'est passé dans le bâtiment principal.

Mais deux semaines après le massacre, elles pourraient tout de même s'avérer cruciales pour faire avancer une enquête qui laisse encore de nombreuses questions en suspens, notamment sur l'identité et le nombre des assaillants.

Commando composé de 4 à 6 personnes

La police kényane a estimé samedi que quatre à six personnes composaient le commando islamiste.

"Aucun d'eux n'a réussi à s'échapper du bâtiment après l'attaque", a déclaré le chef de la police David Kimaiyo, lors d'un entretien à la chaîne de télévision kényane KTN, sans préciser si les islamistes avaient été tués ou capturés.

Depuis le début de l'attaque, les autorités kényanes estimaient à 10 à 15 le nombre des agresseurs.

Base shebab attaquée en Somalie

Des forces spéciales britanniques et turques ont attaqué dans la nuit de vendredi à samedi une importante base des islamistes shebab dans le port somalien de Barawe (sud), ont affirmé des responsables shebab, ajoutant que l'attaque avait échoué.

Selon ces sources, l'opération - elle survient deux semaines après l'attaque, revendiquée par les shebab, du centre commercial Westgate à Nairobi, la capitale du Kenya - a été menée par des "Occidentaux", par bateau et hélicoptère.

Cependant, Londres a démenti samedi soir tout rôle de ses forces dans cette opération.