Modifié le 04 septembre 2015 à 11:49

Silvio Berlusconi est proche d'être évincé du Sénat italien

Le "Cavaliere" pourrait être amené à nettoyer des graffitis ou assister des personnes âgées.
Le "Cavaliere", en larmes mercredi au Sénat, passe une semaine horrible sur le plan politique. [AP Photo/Gregorio Borgia - ]
Une commission spéciale du Sénat italien a proposé au plénum d'invalider l'élection de Silvio Berlusconi, condamné en août à une peine de prison. Le sort du "Cavaliere" devrait être scellé dans les prochaines semaines.

Une commission spéciale du Sénat a proposé vendredi l'éviction de Silvio Berlusconi après sa condamnation définitive en août à une peine de prison, a annoncé son président.

"Ayant pris acte des arguments des parties, la commission a décidé à la majorité de proposer à l'assemblée d'invalider l'élection" de Silvio Berlusconi, a annoncé Dario Stefano. Il reviendra au Sénat réuni en plénière de confirmer ou pas cette décision, probablement à la mi-octobre.

"Commission impartiale"

Il s'agit d'un nouveau coup dur pour le "Cavaliere", 77 ans, deux jours après qu'une fronde inédite au sein de son parti l'a contraint à une volte-face humiliante.

Silvio Berlusconi n'était toutefois pas représenté devant cette commission: la jugeant "non impartiale" car à majorité de gauche, ses trois avocats avaient estimé "impossible de se défendre devant un organe qui a déjà pris sa décision".

afp/asch

Publié le 04 octobre 2013 à 17:09 - Modifié le 04 septembre 2015 à 11:49