Modifié le 04 octobre 2013 à 10:27

Plus de 130 migrants périssent dans un naufrage au sud de la Sicile

Opérations de sauvetage à Lampedusa
Opérations de sauvetage à Lampedusa L'actu en vidéo / 1 min. / le 03 octobre 2013
Une quarantaine de corps ont été retrouvés après le naufrage jeudi d'une embarcation de migrants près de Lampedusa, portant le bilan à plus de 130 morts. L'Italie va proclamer un deuil national.

Un bateau transportant environ 500 migrants a fait naufrage jeudi près de l'île sicilienne de Lampedusa, faisant au moins 130 morts, selon un nouveau bilan encore provisoire.

Au moins 40 cadavres découverts dans l'épave par des plongeurs sont venus alourdir un précédent bilan de 92 morts, a indiqué l'agence Ansa. L'embarcation gît retournée à une quarantaine de mètres de profondeur, à environ 500 mètres de la côte.

Selon les sauveteurs et la police douanière, plus de 150 passagers ont été récupérés vivants. De nombreuses personnes sont encore portées disparues.

Un passeur arrêté

Plusieurs dizaines de corps ont été repêchés.
Plusieurs dizaines de corps ont été repêchés. [EPA/Nino Randazzo - ]
Face à l'ampleur du drame, l'Italie va proclamer un deuil national vendredi, a indiqué le siège du gouvernement.

Les Nations unies ont indiqué que les passagers venaient vraisemblablement d'Erythrée, via la Libye, alors que le responsable de l'assistance sanitaire à Lampedusa a affirmé que les migrants seraient pour la plupart originaires de Somalie.

D'après les médias, un jeune Tunisien, recueilli lui aussi, aurait été reconnu par les survivants comme l'un des passeurs et arrêté par la police.

Bateau en feu

Dans la matinée, la maire de l'île Giusi Nicolini a précisé, sur la chaîne en continu Sky TG24, que plusieurs "enfants en bas âge" et des femmes figuraient parmi les victimes.

Selon Giusi Nicolini, les passagers du navire ont allumé des feux de détresse pour signaler leur présence à des navires marchands. Le navire, en raison de la présence de fioul, a pris feu et a coulé.

afp/hend/vtom

Publié le 03 octobre 2013 à 10:46 - Modifié le 04 octobre 2013 à 10:27

Appel du pape à prier

De son côté, le pape François a envoyé un tweet jeudi matin appelant à prier pour les victimes du naufrage: "Prions Dieu pour les victimes du tragique naufrage au large de Lampedusa", a-t-il tweeté.

Plus de 22'000 migrants dans la région en 2013

Depuis le début de l'année, plus de 22'000 migrants ont été débarqués sur les côtes du sud de l'Italie, en particulier en Sicile et en Calabre, soit près de trois fois plus que sur l'ensemble de l'année précédente.

L'île sicilienne de Lampedusa