Modifié le 13 septembre 2013 à 22:28

Les pourparlers russo-américains sur la Syrie se poursuivaient vendredi soir

Lavrov5
Sergueï Lavrov est finalement resté à Genève vendredi soir. [MARTIAL TREZZINI - ]
Les négociations sur un plan de neutralisation de l'arsenal chimique de la Syrie se poursuivaient vendredi soir à Genève entre Russes et Américains, malgré le "faux départ" de Sergueï Lavrov.

Les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry se sont réunis vendredi à Genève pour reprendre leurs discussions sur le contrôle de l'arsenal chimique syrien. Sergueï Lavrov a quitté l'hôtel Intercontinental en début de soirée. Une chargée de presse russe a toutefois affirmé qu'il avait reporté son départ de Genève, initialement prévu à 22h00, et que les négociations sur une déclaration commune continueraient pendant la nuit.

>> Lire aussi: La Syrie a demandé son adhésion à la convention sur les armes chimiques

Pour parvenir à une solution politique en Syrie, "nous nous réunirons à nouveau à New York aux alentours du 28 septembre en marge de l'Assemblée générale de l'ONU pour voir s'il est possible de trouver un terrain d'entente et une date pour convoquer la conférence Genève 2", a affirmé le secrétaire d'Etat américain.

"Cela dépendra du succès des négociations ces prochaines heures, ces prochains jours ici à Genève sur les armes chimiques", a ajouté John Kerry.

La dernière réunion de l'émissaire spécial de la Ligue Arabe et de l'ONU Lakhdar Brahimi, en charge de la préparation d'une conférence internationale dite Genève 2, avec de hauts diplomates russes et américains en juin n'avait débouché sur aucun résultat concret.

Sécuriser et éliminer l'arsenal chimique

Le secrétaire d'Etat américain et son homologue russe sont à Genève pour essayer de s'entendre sur les moyens de sécuriser puis éliminer l'arsenal d'armes chimiques de la Syrie.

Les premiers entretiens ont eu lieu jeudi soir, avec les nombreux experts des deux délégations et il y a eu un dîner en tête à tête entre John Kerry et Sergueï Lavrov. Les discussions de jeudi ont été "bonnes et constructives", a indiqué John Kerry aux journalistes qui l'accompagnent.

Les tweets de notre journaliste sur place

agences/vtom

Publié le 13 septembre 2013 à 10:54 - Modifié le 13 septembre 2013 à 22:28