Modifié le 24 août 2013 à 13:35

Pyongyang reproche à la Suisse de bloquer ses achats de matériel de ski

La Corée du Nord, pays pauvre, a lancé l'an dernier un projet de station de sports d'hiver appelée "Masik Pass" alors que son ennemi voisin la Corée du Sud doit accueillir les Jeux olympiques de l'hiver 2018.
La Corée du Nord, pays pauvre, a lancé l'an dernier un projet de station de sports d'hiver appelée "Masik Pass" alors que son ennemi voisin la Corée du Sud doit accueillir les Jeux olympiques de l'hiver 2018. [KCNA VIA KNS / KCNA - ]
La Corée du Nord proteste samedi contre la suspension des exportations de matériel de ski, notamment suisse, destiné à son projet de station de ski.

La Corée du Nord a émis une protestation samedi après s'être vu refuser des achats de matériel destiné à une luxueuse station de ski "Masik Pass", principalement destinée à son élite dirigeante.

Ces importations, notamment de Suisse, ont été refusées en vertu des sanctions mises en place par les Nations unies. Une commande de 7 millions aurait été passées avec des sociétés helvètes de télésièges et autres télécabines.   

Pratique "injustifiable"

Le dirigeant communiste Kim Jong-un est réputé pour avoir apprécié les joies du ski alpin lors de ses études en Suisse.   

Dans un communiqué diffusé samedi par l'agence de presse KCNA, l'Association nord-coréenne des skieurs accuse "certains pays, sous la pression des Etats-Unis" d'empêcher la Corée du Nord d'importer des équipements pour le sport, sans préciser le nom des pays.

ats/jgal

Publié le 24 août 2013 à 09:52 - Modifié le 24 août 2013 à 13:35