Modifié

Les ovnis de la mythique Zone 51 n'étaient que des avions-espions

La Zone 51 est présentée comme le berceau de l'histoire de l'appareil de Gary Powers, le pilote abattu au-dessus de l'Union soviétique en 1960. [Ozerskiy Mikhail / RIA NOVOSTI - AFP]
La Zone 51 est présentée comme le berceau de l'histoire de l'appareil de Gary Powers, le pilote abattu au-dessus de l'Union soviétique en 1960. [Ozerskiy Mikhail / RIA NOVOSTI - AFP]
Le gouvernement américain reconnaît pour la première fois l'existence d'une base aérienne dans le Nevada connue sous le nom de Zone 51.

Les apparitions d'ovnis dans le ciel du Nevada, à l'origine de la mythologie entourant la mystérieuse Zone 51, n'étaient en fait que des avions-espions U-2 testés sur cette base ultra-secrète, révèle un rapport récemment déclassifié de la CIA.  

Le site National Security Archive, un programme de l'université George Washington, publie pour la première fois des documents déclassifiés de la CIA, qui évoquent directement l'existence de ce site ultra-confidentiel.

Parmi les documents révélés figure une carte permettant de localiser la Zone 51. [CIA]Parmi les documents révélés figure une carte permettant de localiser la Zone 51. [CIA]

Tout au long du document, pas une mention de l'extra-terrestre de Roswell, dont l'ovni se serait écrasé au Nouveau-Mexique en 1947 et qui aurait été ensuite caché et étudié dans la Zone 51.

Avion-espion au lieu d'Ovni

En revanche, cette parcelle de désert du Mojave d'une vingtaine de kilomètres de long située au nord-ouest de Las Vegas, est présentée comme le berceau du fameux avion-espion ultra secret de la Guerre froide.

La haute altitude du U-2 a rapidement mené à un effet secondaire inattendu: l'augmentation phénoménale des signalements d'objets volants non-identifiés (Ovnis), relate la CIA. Le soleil se reflétait sur ses ailes argentées donnant l'illusion que c'était un objet enflammé.

afp/jgal

Publié Modifié

Le site approximatif de la Zone 51