Modifié le 26 juillet 2013 à 16:11

DSK renvoyé devant la justice pour "proxénétisme aggravé"

Les juges d'instruction n'ont pas suivi le réquisitoire du parquet lillois.
Les juges d'instruction n'ont pas suivi le réquisitoire du parquet lillois. [ - ]
Les juges en charge de l'affaire du "Carlton de Lille" ont décidé de renvoyer en correctionnelle Dominique Strauss-Kahn pour "proxénétisme aggravé en réunion".

Alors que le parquet avait requis un non-lieu à la mi-juin, les juges d'instruction, qui avaient été saisi d'une information judiciaire ouverte en décembre 2011 pour "proxénétisme aggravé" et "blanchiment", ont décidé de renvoyer en correctionnelle Dominique Strauss-Kahn et douze autres personnes pour "proxénétisme aggravé en réunion".

Une quatorzième personne mise en examen dans le dossier est renvoyée pour "complicité d'escroquerie et d'abus de confiance", est-il précisé dans un communiqué. Le parquet n'a pas précisé s'il ferait appel de la décision rendue vendredi matin.

Les juges d'instruction lillois ont cependant abandonné la qualification criminelle de "bande organisée", qui aurait pu justifier un renvoi devant les assises, ainsi que l'infraction d'"association de malfaiteurs", conformément aux réquisitions du parquet.

afp/mre

Publié le 26 juillet 2013 à 16:06 - Modifié le 26 juillet 2013 à 16:11

L'affaire du "Carlton de Lille"

"DSK", 64 ans, avait été mis en examen (inculpé) le 26 mars 2012 pour "proxénétisme en bande organisée" pour avoir participé à des soirées avec des prostituées rémunérées, notamment à Paris et Washington.

Il a affirmé qu'il ignorait que ces femmes, qui lui avaient été présentées par un commissaire de police et des entrepreneurs, étaient des prostituées.

L'affaire a pris le nom de l'hôtel Carlton de Lille, un établissement de luxe dont le propriétaire, le directeur et le chargé de relations publiques ont été mis en examen.