Modifié le 17 juillet 2013 à 21:07

La défense du commandant Schettino demande un accord à l'amiable

Francesco Schettino est poursuivi pour homicides involontaires, abandon du navire et dommage à l'environnement.
Francesco Schettino est poursuivi pour homicides involontaires, abandon du navire et dommage à l'environnement. [Tiziana Fabi - ]
La défense du commandant Schettino a demandé mercredi un accord à l'amiable lors de la reprise du procès du capitaine du Costa Concordia à Grosseto, en Toscane.

La défense de Francesco Schettino a demandé mercredi une nouvelle fois au tribunal de Grosseto, en Toscane, un accord à l'amiable pour le commandant du Costa Concordia. Elle avait essuyé un premier refus en mai dernier.

L'avocat Domenico Pepe a demandé une peine de 3 ans et 5 mois de prison pour le commandant Schettino en échange d'une reconnaissance partielle de culpabilité dans le naufrage qui a fait 32 tués en janvier 2012.

Plus de 400 témoins

Le procès du capitaine du Costa Concordia, qui s'est ouvert le 9 juillet avant d'être ajourné huit jours en raison d'une grève des avocats, a repris mercredi en Italie. Plus de 400 témoins et 250 parties civiles seront citées lors de ce procès-preuve.

Navigant trop près du rivage, le bateau avait heurté un haut fond aux abords de l'île du Giglio, au large de la Toscane.

ats/jgal

Publié le 17 juillet 2013 à 07:55 - Modifié le 17 juillet 2013 à 21:07

Passible de vingt ans de prison

Selon son avocat, Francesco Schettino est passible de vingt ans de prison.

La compagnie Costa Croisières a été condamnée en avril à une amende d'un million d'euros au terme d'une procédure négociée.   

La compagnie chargée de renflouer la navire a par ailleurs annoncé mardi son intention de le redresser en septembre, malgré les risques de rupture de la coque.