Modifié

La Suisse "n'a pas connaissance" d'une demande d'asile d'Edward Snowden

Edward Snowden demande l'asile auprès de 21 pays [RTS]
Edward Snowden demande l'asile auprès de 21 pays / 19h30 / 1 min. / le 2 juillet 2013
Après l'annonce mardi selon laquelle l'ex-informaticien américain avait demandé l'asile auprès de 21 pays dont la Suisse, l'Office fédéral des migrations dit ne pas avoir connaissance d'une telle démarche.

Edward Snowden, qui est recherché par la justice américaine pour espionnage, a fait déposer des demandes d'asile auprès de 21 pays, dont la Suisse, écrit le site WikiLeaks mardi. L'ex-consultant du renseignement américain a aussi menacé de faire de nouvelles révélations sur le programme Prism.

Bloqué depuis huit jours en Russie, l'ancien consultant de la National Security Agency (NSA) aurait fait des demandes d'asile, outre à la Suisse,  à l'Allemagne, l'Autriche, la Bolivie, le Brésil, la Chine, Cuba, l'Espagne la Finlande, la France, l'Inde, l'Irlande, l'Italie, le Nicaragua, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la Russie et le Venezuela, affirme WikiLeaks.

De son côté, l'Office fédéral des migrations (ODM) ne sait pas si l'informateur américain Edward Snowden a déposé une demande d'asile en Suisse. Il n'a reçu aucune demande allant dans ce sens jusqu'à maintenant, a déclaré mardi à l'ats sa porte-parole.

Renoncement

Concernant la Russie, l'ex-espion américain a finalement renoncé à déposer une demande d'asile, Edward Snowden n'acceptant pas les conditions imposées par le Kremlin.

Les révélations d'Edward Snowden sur l'ampleur de la surveillance électronique exercée par les Etats-Unis dans le monde ont d'ailleurs suscité une vive polémique lundi en Europe.  (Lire: L'Europe exige des explications sur des allégations d'espionnage américain)

agences/gchi/rber

Publié Modifié

Attraper Snowden par les pays de l'Est ?

Selon Associated Press, qui cite trois officiels américains restés anonymes, les Etats-Unis se concentrent actuellement sur l'extradition de l'ex-espion Edward Snowden.

Ils tenteraient de persuader la Russie de l'envoyer directement aux Etats-Unis ou via un pays tiers, dans les pays de l'Est par exemple, où les autorités américaines pourront lui mettre la main dessus.

L'Equateur regrette son aide

Dans un interview au quotidien britannique The Guardian, le président équatorien Rafael Correa affirme n'avoir pas pris en considération la demande d'asile d'Edward Snowden.

Le président regrette d'avoir délivré le permis de voyage provisoire qui a permis à l'ex-espion de rejoindre la Russie depuis Hong Kong. "C'était une erreur de notre part", a-t-il affirmé.

Rafael Correa ajoute que, désormais, les décisions doivent être prises par les autorités russes du moment où Edward Snowden se trouve sur le territoire russe.

Le point sur les demandes d'asile

Demandes reçues mais rejetées:
- Allemagne
- Inde
- Pologne
- Pays-Bas
Demandes reçues mais avec problème de forme, qui devraient donc être rejetées:
- Autriche
- Norvège
- Espagne
- Equateur
- Finlande
- Italie
Demandes reçues et en traitement:
- Bolivie
Demandes pas officiellement reçues:
- Chine
- Irlande
- France
- Islande
- Suisse
Demande finalement pas envoyée:
- Russie

Réunion des ambassadeurs de l'UE jeudi

Les ambassadeurs des pays de l'Union européenne se réuniront jeudi pour un échange d'informations sur les allégations d'espionnage des Américains contre l'UE.

Mais ils ne seront pas en mesure d'arrêter une position commune comme le réclame la France, ont confié à l'AFP plusieurs sources européennes et diplomatiques.