Modifié

Stephan Schmidheiny condamné à 18 ans de prison dans le procès Eternit

Eternit a provoqué la mort de près de 3000 personnes, ouvriers ou riverains d'usines du groupe.  [ALESSANDRO DI MARCO - Keystone]
Eternit a provoqué la mort de près de 3000 personnes, ouvriers ou riverains d'usines du groupe. [ALESSANDRO DI MARCO - Keystone]
Après avoir écopé de 16 ans de prison en première instance dans le procès Eternit, le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny a été condamné lundi en appel à 18 ans de prison à Turin.

Les juges de la Cour d'appel de Turin ont condamné le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny à dix-huit ans de prison, dans le cadre du procès Eternit.

En première instance, il avait écopé de seize ans de prison pour avoir provoqué la mort de près de 3000 personnes, ouvriers ou riverains d'usines du groupe Eternit S.p.a.

5e: Stephan Schmidheiny, 2,7 milliards de dollars (442e/monde) - Agé de 64 ans, ce Saint-Gallois est le frère de Thomas Schmidheiny. Il a lui aussi hérité d'une partie de l'empire familial, le géant de la construction Eternit. En février 2012, il a été condamné à 16 ans de prison dans le procès de l'amiante en Italie. Retiré des affaires, il se consacre actuellement au développement durable et vivrait au Costa Rica.5e: Stephan Schmidheiny, 2,7 milliards de dollars (442e/monde) - Agé de 64 ans, ce Saint-Gallois est le frère de Thomas Schmidheiny. Il a lui aussi hérité d'une partie de l'empire familial, le géant de la construction Eternit. En février 2012, il a été condamné à 16 ans de prison dans le procès de l'amiante en Italie. Retiré des affaires, il se consacre actuellement au développement durable et vivrait au Costa Rica.Catastrophe sanitaire

M. Schmidheiny était accusé de "catastrophe sanitaire et environnementale permanente" et infraction aux règles de la sécurité au travail dans les usines de produits à base d'amiante-ciment.

La Cour d'appel de Turin a en revanche décidé d'abandonner les poursuites contre le baron belge Louis de Cartier, condamné à la même peine en février 2012, et décédé le 21 mai.

Manifestation syndicale

L'audience de lundi a été marquée par une manifestation de syndicalistes et une délégation du Comité d'aide et d'orientation pour les victimes de l'amiante (Caova).

Au total, quelque 700 personnes sont venues de toute l'Europe.

afp/olhor

Publié Modifié

Recours de Stephan Schmidheiny

L'industriel alémanique a annoncé son intention de faire recours. La défense de M. Schmidheiny a dénoncé un verdict "absurde", "injuste" et "motivé politiquement".

Comme en première instance, les juges de Turin ont bafoué la présomption d'innocence et négligé des éléments à décharge portés par la défense, signale un communiqué de Peter Schürmann, porte-parole de l'industriel suisse.