Modifié le 10 mai 2013 à 21:02

Crainte de propagation du virus proche du SRAS en France

Un médecin chinois montre une radio des poumons d'un patient atteint du Sras en juin 2003.
Un médecin chinois montre une radio des poumons d'un patient atteint du SRAS en juin 2003. [ - AFP/Peter PARKS]
Un médecin et un ancien voisin de chambre du premier malade français atteint du coronavirus proche du SRAS présentent des symptômes justifiant leur hospitalisation pour des prélèvements.

Un troisième cas de coronavirus est suspecté dans le nord de la France après la contamination confirmée d'un homme de 65 qui avait séjourné à Dubaï, a annoncé vendredi l'Agence régionale pour la santé.

Les autorités sanitaires craignent aussi qu'un médecin et un ancien voisin de chambre du premier malade français atteint du nouveau coronavirus proche du SRAS aient à leur tour été contaminés, a-t-on appris jeudi auprès de l'agence régionale de santé (ARS).

Prélèvements

Le voisin de chambre "présente depuis mercredi des symptômes nécessitant une consultation spécialisée d'infectiologie, complétée de prélèvements et d'une surveillance en hospitalisation en chambre individuelle", annonce l'ARS dans son communiqué. Le médecin "a présenté des symptômes nécessitant son hospitalisation (...)", ajoute l'ARS.

Le voisin de chambre et le médecin ont été hospitalisés pour y subir notamment des prélèvements. Les résultats des tests seront connus prochainement, selon l'agence.

afp/ptur

Publié le 10 mai 2013 à 08:49 - Modifié le 10 mai 2013 à 21:02

Deux nouveaux cas confirmés en Arabie Saoudite

Deux nouveaux cas de coronavirus ont par ailleurs été confirmés en Arabie Saoudite, a annoncé jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Le premier patient est un homme de 48 ans qui souffrait de multiples affections et qui est tombé malade le 29 avril 2013. Son état est stable", précise l'organisation basée à Genève.

Le second patient est un homme de 58 ans qui souffrait aussi d'une affection (non précisée par l'OMS) et qui est tombé malade le 6 avril. Il a pu toutefois totalement guérir et est sorti de l'hôpital le 3 mai.

Les deux patients avaient été en lien avec le même centre médical, en Arabie Saoudite, où plusieurs cas du nouveau coronavirus ont été confirmés depuis début mai. Depuis le début du mois, 15 cas -- 12 hommes et 3 femmes -- ont été détectés dans cet établissement, dont 7 sont décédés.