Modifié le 08 mai 2013 à 17:14

Privée d'Internet depuis mardi, la Syrie retrouve son accès au web

Les services Google sont restés inaccessibles durant près de 20 heures.
Les services Google sont restés inaccessibles durant près de 20 heures. [ - ]
Le trafic internet en Syrie est resté quasiment nul entre mardi soir et mercredi après-midi. L'agence officielle parle d'une "panne" alors que les rebelles, qui accusent le régime, craignent une attaque.

Après une journée sans Internet, les Syriens ont pu retrouver leur accès au web mercredi en fin d'après-midi. Peu avant 19 heures GMT mardi, les quatre principaux fournisseurs d'accès à Internet en Syrie avaient vu leur réseau interrompu (voir ci-contre).

Le pays est resté coupé du monde durant près de 20 heures, avant un retour à la normale peu après 14h GMT.

Mercredi matin, tous les services de Google, qui rend publique les interruptions de trafic vers ses produits, étaient inaccessibles comme l'atteste l'image ci-dessous.

Ce graphique montre le trafic depuis la Syrie sur les services de Google.
Ce graphique montre le trafic depuis la Syrie sur les services de Google. [ - ]

Causes pas claires

Selon l'agence officielle Sana, il s'agit d'une panne du câble de fibres optiques. Elle avait assuré que "des efforts sont en cours pour réparer la panne et rétablir les liaisons internet et téléphoniques au plus vite".

Des activistes, qui utilisent fréquemment internet pour rapporter les événements qui se produisent dans leur pays, en proie à la violence depuis deux ans, ont accusé les autorités d'être à l'origine de cette interruption. Ils craignent que le régime prépare une attaque.

vtom avec afp

Publié le 08 mai 2013 à 11:47 - Modifié le 08 mai 2013 à 17:14

La coupure mardi soir

Cette coupure d'Internet en Syrie a été rapportée mardi par des organisations qui surveillent le trafic mondial sur le web.