Modifié le 16 avril 2013 à 18:17

Les mesures de sécurité renforcées après les explosions de Boston

Les autorités américaines ont renforcé la sécurité à travers le pays.
Les autorités américaines ont renforcé la sécurité à travers le pays. [Michael Cummo - ]
Le niveau d'alerte a été augmenté sur le sol américain après les explosions qui ont frappé le marathon de Boston. La France a elle aussi renforcé la sécurité sur son territoire, tandis que Londres a décidé de maintenir son marathon dimanche.

Le président Barack Obama a promis "de faire toute la lumière sur les attaques qui ont fait au moins trois morts et plus d'une centaine de blessés lundi dans deux explosions lors du marathon de Boston".

Lire: Au moins 3 morts après deux explosions au marathon de Boston

Les autorités américaines ont par ailleurs renforcé la sécurité à travers le pays. Tous les avions ont été brièvement cloués au sol à l'aéroport international Logan de Boston et une zone d'exclusion aérienne a été imposée au-dessus du site de l'explosion.

Dans le même temps, le service ferroviaire national, Amtrak, a augmenté le niveau d'alerte dans les gares et dans les trains. A New-York, quelque 1000 policiers supplémentaires ont été déployés dans les rues.

Sécurité renforcée en France

Le ministre français de l'Intérieur a pour sa part a demandé aux préfets et forces de sécurité de "renforcer sans délai la présence des patrouilles" en France, dans le cadre du plan Vigipirate.

Le ministère "appelle l'ensemble des citoyens faire preuve de vigilance quant à la présence éventuelle de colis suspects ou de bagages abandonnés, sans céder à l'esprit de panique", dans un communiqué publié lundi soir.

agences/lgr

Publié le 16 avril 2013 à 08:42 - Modifié le 16 avril 2013 à 18:17

Maintien d'événements sportifs en question

Les organisateurs du marathon de Londres ont annoncé que la course de dimanche dans la capitale britannique aurait lieu malgré la mort d'au moins trois personnes dans des explosions à proximité de la ligne d'arrivée du marathon de Boston, mais la police a indiqué qu'elle allait revoir le dispositif de sécurité.

En revanche, une autre manifestation sportive, en l'occurrence le match de championnat nord-américain de basketball (NBA) devant opposer l'équipe des Celtics de Boston à Indiana a été annulé suite aux tragique événement.

De même, la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) a décidé de reporter le match entre Boston et Ottawa.

Témoignages de solidarité

Le chef de la diplomatie suisse Didier Burkhalter a condamné mardi "avec la plus grande fermeté" l'attentat survenu au marathon de Boston.

Cet acte démontre la nécessité d'une action internationale résolue contre le terrorisme, a déclaré le ministre des affaires étrangères devant le Conseil national.

Le président français François Hollande a lui déclaré dans la nuit la "totale solidarité de la France aux autorités et au peuple américains".

Dans un communiqué, le chef de l'Etat "exprime sa très vive émotion après les explosions qui viennent de frapper la ville de Boston".

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances à son homologue américain Barack Obama et proposé l'aide de la Russie dans l'enquête sur ce "crime barbare".

"Je présente mes sincères condoléances aux familles touchées, au peuple américain et au Président Obama. Nous partageons leur émotion", a pour sa part twitté le premier ministre belge Elio di Rupo.