Modifié

Jérôme Cahuzac "déménage tous les deux jours pour fuir la pression"

Le ministre français démissionnaire Jérôme Cahuzac a provoqué une onde de choc en France en avouant avoir un compte bancaire non déclaré à l'étranger. [Miguel Medina - AFP]
Le ministre français démissionnaire Jérôme Cahuzac a provoqué une onde de choc en France en avouant avoir un compte bancaire non déclaré à l'étranger. [Miguel Medina - AFP]
Jérôme Cahuzac sort de son silence. L'ex-ministre français du Budget raconte comment il tente de fuir les paparazzis depuis ses révélations sur ses comptes à l'étranger, dans une interview à La Dépêche du Midi parue jeudi.

Mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale le 2 avril, Jérôme Cahuzac s'est exprimé jeudi pour la première fois depuis ses aveux publics sur son compte non déclaré la semaine dernière, répondant à un journaliste de La Dépêche du Midi.

L'ancien ministre français du Budget raconte subir la pression des paparazzis. "Je déménage tous les deux jours, pour fuir la pression", explique-t-il au quotidien français. Il va chez des proches de sa famille en Normandie, en Bretagne, à Gujan-Mestras ou encore sur les bords du bassin d'Arcachon.

Se disant poursuivi par des photographes, il s'étonne "de la capacité de géolocalisation que certains déploient" pour le suivre.

Retour à l'Assemblée nationale?

Il a par ailleurs admis ne pas avoir pris sa décision quant à son éventuel retour à l'Assemblée nationale en tant que député. Rien n'interdit à Jérôme Cahuzac de retourner à l'Assemblée et il a jusqu'au 19 avril pour se décider.

Jean-Claude Gouget, devenu député du Lot-et-Garonne lors de l'entrée au gouvernement de Jérôme Cahuzac, avait assuré mercredi sur RTL que l'ex-ministre réfléchissait à l'éventualité de revenir à l'Assemblée, et se donnait "15 jours".

S'il revient à l'Assemblée nationale, "personne ne va lui serrer la main et lui parler. Il est invraisemblable qu'il revienne à l'Assemblée", a déclaré le député UMP Henri Guaino sur iTélé.

Lire aussi: Les bureaux de la banque Reyl à Paris occupés par des militants

vtom

Publié Modifié