Modifié le 10 avril 2013 à 15:20

Le directeur de Reyl entendu à sa demande par le procureur Bertossa

Le procureur Yves Bertossa lors d'une conférence de presse à propos de l'affaire Cahuzac le 3 avril dernier.
Le procureur Yves Bertossa lors d'une conférence de presse à propos de l'affaire Cahuzac le 3 avril dernier. [Martial Trezzini - ]
Le directeur général de la banque Reyl et Cie, qui gère le compte non déclaré de Jérôme Cahuzac, a été entendu à sa demande mardi à Genève par le procureur Yves Bertossa.

La banque genevoise Reyl et Cie a annoncé dans un communiqué mardi soir que son directeur s'était spontanément présenté le même jour devant le procureur Yves Bertossa. L'établissement est celui auprès duquel l'ancien ministre français du budget Jérôme Cahuzac a détenu un compte non déclaré doté de 600'000 euros.

"Démentir les contre-vérités"

Selon l'annonce de l'établissement financier, François Reyl a souhaité "démentir les contre-vérités qui ont été énoncées ces derniers jours". Le banquier a donné "son accord pour que le procès verbal de cet entretien soit immédiatement transmis aux juges d'instruction français". Le contenu des déclarations n’est cependant pas connu.

La banque Reyl et Cie a également rappelé le communiqué de la semaine dernière du parquet de Genève qui soulignait qu'en l'absence d'infraction punissable commise au regard du droit suisse, aucune procédure pénale n'avait été ouverte à Genève.

Le procureur Yves Bertossa est chargé de la demande d'entraide judiciaire française dans l'affaire Cahuzac.

afp/mre

Publié le 10 avril 2013 à 07:26 - Modifié le 10 avril 2013 à 15:20