Modifié le 23 mars 2013 à 20:47

Rencontre historique de deux papes à Castel Gandolfo

Benoît XVI a accueilli le pape François samedi à sa descente d'hélicoptère en le serrant dans ses bras.
Benoît XVI a accueilli le pape François samedi à sa descente d'hélicoptère en le serrant dans ses bras. [OSSERVATORE ROMANO - ]
Le pape François et son prédécesseur Benoît XVI se sont retrouvés samedi dans la résidence pontificale d'été de Castel Gandolfo, au sud de Rome, pour une rencontre inédite dans l'histoire de l'Eglise catholique.

Le pape François et son prédécesseur Benoît XVI ont eu une rencontre "privée" d'environ 45 minutes avant de déjeuner ensemble avec leur entourage dans la résidence estivale des papes à Castel Gandolfo, a indiqué samedi le Vatican.   

Arrivé à bord d'un hélicoptère en milieu de journée, le pape argentin a été accueilli dès la descente de l'appareil par  Benoît XVI en personne. Les images, tournées par la télévision du Vatican CTV, montrent un Benoît XVI, 85 ans, qui semble très affaibli et ému, embrasser son successeur avec chaleur.

Le contenu des discussions gardé secret

Deux papes priant côte à côte.
Deux papes priant côte à côte. [ - Osservatore Romano]
"La rencontre privée a duré environ 40 à 45 minutes", a déclaré aux journalistes présents pour cette rencontre historique dans les environs de Rome le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.    

Le déjeuner, en revanche, s'est déroulé en compagnie des deux secrétaires privés, Mgr Alfred Xuereb et Mgr. Georg Gänswein. Ce dernier, secrétaire particulier de Benoît XVI est également préfet de la Maison pontificale.

En dépit de l'extrême curiosité que suscite cette rencontre historique, ce que se sont dit Benoît XVI et le pape François au cours de leur déjeuner restera secret.

Les deux hommes étaient vêtus de blanc, mais le pape émérite allemand ne portait pas la cape ni la large ceinture en tissue blanches, signes distinctifs du souverain pontife en exercice, a précisé le porte-parole du Vatican.

afp/jgal

Publié le 23 mars 2013 à 14:47 - Modifié le 23 mars 2013 à 20:47

Un rendez-vous inédit

Ce déjeuner entre le pape François et son prédécesseur est une rencontre inédite dans l'histoire de l'Eglise catholique.    

Avant Benoît XVI, le dernier pape à avoir démissionné de son plein gré fut Célestin V en 1294, mais il n'y a pas trace d'un déjeuner avec son successeur, Boniface VIII, qui le fit d'ailleurs placer sous surveillance puis enfermer.