Modifié

George Lowe, le dernier survivant de la conquête de l'Everest, est décédé

George Lowe (à dr.) aux côtés de Sir Edmund Hillary ont été accueillis triomphalement à Auckland, en Nouvelle-Zélande, à leur retour de l'Everest le 8 août 1953.
George Lowe (à dr.) aux côtés de Sir Edmund Hillary ont été accueillis triomphalement à Auckland, en Nouvelle-Zélande, à leur retour de l'Everest le 8 août 1953.
George Lowe, le dernier survivant de l'expédition menée par Sir Edmund Hillary, qui avait atteint le sommet de l'Everest pour la première fois de l'histoire en 1953, est mort mercredi à l'âge de 89 ans à Londres.

Le Néo-Zélandais George Lowe, dernier survivant de l'expédition menée par Sir Edmund Hillary qui avait conquis l'Everest pour la première fois en 1953, est mort mercredi à l'âge de 89 ans.

Il est décédé dans une maison de retraite à Ripley, une petite ville au sud-ouest de Londres.

La fin d'une ère

Sa mort marque la fin d'une ère, a déclaré vendredi à Radio New Zealand le fils d'Edmund Hillary.

"George était un des grands alpinistes de l'expédition de 1953 sur l'Everest", a-t-il souligné. "Il était un des amis de mon père les plus proches; il le faisait rire tout le temps. C'étaient des amis de longue date et ils formaient une équipe formidable pour la montagne".

"Eh bien, nous l'avons eu ce salaud"

Le 29 mai 1953, Edmund Hillary et Sherpa Tenzing Norgay avaient atteint le sommet de la montagne la plus haute du monde, pour la première fois de l'histoire.

Le reste de l'expédition, dont George Lowe, les attendaient un peu plus bas. C'est à lui que Sir Hillary a lancé sa phrase célèbre en redescendant: "Eh bien, nous l'avons eu ce salaud!".

Edmund Hillary est mort en 2008 à 88 ans et Tenzing Norgay en 1986 à 71 ans. Lire: L'alpiniste Edmund Hillary n'est plus

afp/jgal

Publié Modifié