Modifié le 06 mars 2013 à 18:28

Le président vénézuélien Hugo Chavez est mort à 58 ans

Hugo Chavez avait été diagnostiqué en juin 2011 d'un cancer dans la région pelvienne.
Hugo Chavez avait été diagnostiqué en juin 2011 d'un cancer dans la région pelvienne. [Ariana Cubillos - ]
Hospitalisé depuis près de trois mois pour un cancer, le président vénézuélien Hugo Chavez, qui souffrait d'une grave infection respiratoire, s'est éteint mardi.

Le président vénézuélien Hugo Chavez est décédé mardi à Caracas à 58 ans des suites de son cancer diagnostiqué en juin 2011, sans avoir pu prendre congé de ses compatriotes, point final de 14 années de pouvoir sans partage qui ouvre la voie à des élections anticipées.

"Nous avons reçu l'information la plus éprouvante et la plus tragique que nous puissions annoncer à notre peuple. A 16h25 (22h00 en Suisse) aujourd'hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias après avoir combattu avec acharnement contre une maladie depuis près de deux ans", a déclaré dans une allocution télévisée le vice-président et héritier désigné, Nicolas Maduro, au bord des larmes.

Extraits de l'allocution télévisée de Nicolas Maduro

L'annonce de la mort d'Hugo Chavez
L'actu en vidéo - Publié le 06 mars 2013

Agé de 50 ans, Nicolas Maduro devrait être le candidat du Parti socialiste au pouvoir pour l'élection présidentielle anticipée dont l'organisation doit intervenir dans les 30 jours, selon la Constitution. Il sera probablement opposé au gouverneur Henrique Capriles, 40 ans, candidat malheureux contre Hugo Chavez en octobre (Lire: Nicolas Maduro, un modéré désigné successeur par Hugo Chavez).

Les autorités ont décrété sept jours de deuil et des funérailles nationales sont prévues vendredi.

"Nouvelle et grave infection"

Depuis la veille, l'incertitude planait sur le sort du président, hospitalisé dans un établissement militaire de la capitale. Il luttait depuis juin 2011 contre un cancer dans la zone pelvienne et son état de santé s'était aggravé ces dernières heures, selon le gouvernement (lire: L'état de santé du président vénézuélien Hugo Chavez s'aggrave )

Plus tôt mardi, le vice-président vénézuélien Nicolas Maduro était allé jusqu'à accuser les "ennemis historiques" du Venezuela (désignant ainsi les Etats-Unis) d'avoir "provoqué" le cancer du chef de l'Etat, se déclarant certain que cette accusation pourrait un jour "être démontrée" (lire: Le Venezuela accuse les Etats-Unis des problèmes de santé de Chavez).

Hugo Chavez était rentré par surprise à Caracas le 18 février et avait été immédiatement admis à l'hôpital militaire de la capitale après avoir été hospitalisé pendant plus de deux mois à La Havane, où il avait subi en décembre une 4e intervention chirurgicale pour un cancer diagnostiqué en juin 2011 dans la région pelvienne. Il n'avait été ni vu ni entendu depuis lors.

Les rumeurs couraient depuis des semaines

Depuis des semaines, le pays vivait au rythme des rumeurs et démentis autour de la santé du président, le gouvernement affirmant qu'il continuait de diriger le pays, l'opposition réclamant des informations claires. Vainqueur de toutes les élections auxquelles il a participé depuis son arrivée au pouvoir en 1999, Hugo Chavez est mort alors qu'il avait été réélu pour un nouveau mandat de six ans, le 7 octobre 2012.

Depuis juin 2011, il avait été opéré quatre fois à Cuba pour soigner un cancer, avant de suivre de lourds traitements médicaux. Charismatique, hyperactif, fervent catholique et admirateur du libérateur Simon Bolivar, le président Chavez a continuellement bénéficié de forts taux de popularité, malgré l'hostilité farouche que lui vouaient ses opposants, qualifiés de "traîtres" depuis une tentative de coup d'Etat contre lui en 2002.

afp/ptur

Publié le 05 mars 2013 à 22:57 - Modifié le 06 mars 2013 à 18:28