Modifié

Une opération militaire française en Somalie tourne au fiasco

Les autorités françaises ont regretté une opération ratée en Somalie. [Tobin Jones]
Les autorités françaises ont regretté une opération ratée en Somalie. [Tobin Jones]
Une opération militaire française a complètement échoué samedi en Somalie. L'otage qui devait être libéré aurait été exécuté, un soldat a été tué et un autre fait prisonnier, ont fait savoir les autorités françaises.

Un militaire français a été tué et un autre fait prisonnier durant une opération française qui a tourné à l'échec en Somalie. L'intervention visait à libérer un otage aux mains des rebelles et non seulement la libération a échoué, mais en plus le prisonnier aurait été "abattu par ses geôliers", a fait savoir le ministère français de la Défense.

Les islamistes somaliens ont eux affirmé que l'otage est toujours vivant et qu'il détenait un soldat français blessé dans l'opération. Selon Paris, de violents combats ont eu lieu et une vingtaine d'islamistes auraient été tués.

Otage depuis juillet 2009

L'opération visait à libérer un agent de la DGSE qui avait été enlevé le 14 juillet 2009 à Mogadiscio alors qu'il effectuait "une mission officielle d'assistance" auprès du gouvernement de transition.

"Face à l'intransigeance des terroristes, qui ont refusé pendant trois ans et demi toute négociation, et qui retenaient l'otage dans des conditions inhumaines, une opération a été planifiée et mise en oeuvre", ont précisé les autorités françaises.

"Les familles des victimes ont été informées. Le ministre de la Défense leur adresse ses plus sincères condoléances et s'associe à leur douleur. Il apporte son total soutien aux personnels de la DGSE dont il salue le courage et le remarquable travail", conclut le communiqué.

agences/boi

Publié Modifié