Modifié

Steubenville, l'affaire de viol collectif qui choque l'Amérique

Une affaire de viol collectif remue la ville de Steubenville et les Etats-Unis. [Drew Singer - Reuters]
Une affaire de viol collectif remue la ville de Steubenville et les Etats-Unis. [Drew Singer - Reuters]
Une affaire de viol collectif dans la ville de Steubenville en Ohio remue les Etats-Unis. La brutalité de l'attaque contre une étudiante de 16 ans ainsi que la diffusion de photographies et de vidéos sur les réseaux sociaux provoquent de nombreuses réactions. Le rôle des hackers d'Anonymous, qui se sont mêlés de l'affaire, pose aussi des questions.

L'attention des médias américains se porte depuis quelques jours sur une affaire de viol collectif qui secoue Steubenville, une localité de l'Ohio de 180'000 habitants. Outre la brutalité des faits, c'est la publication de photos et de vidéos sur les réseaux sociaux qui choque l'opinion américaine.

La vidéo qui choque

Les médias relèvent qu'en août dernier, deux membres de l'équipe de football américain du collège de Steubenville ont drogué une étudiante de 16 ans durant une fête. Ils l'ont emmenée, inconsciente, de fête en fête durant plusieurs heures. Il semble qu'ils aient violé leur victime à plusieurs reprises et devant témoins, sans que personne n'intervienne. Selon des témoignages, les violeurs présumés auraient aussi uriné sur leur victime.

Durant la nuit en question et les jours suivants, ces adolescents ont publié des photographies dégradantes de la victime, des vidéos dans lesquelles ils racontent leur forfait ainsi que des commentaires sur les réseaux sociaux, dont Twitter, Youtube, Instagram (réseau de partage de photographies).

L'un des protagonistes a publié sur Youtube une vidéo d'une douzaine de minutes montrant un adolescent riant et faisant des blagues à propos du viol de la jeune fille, une vidéo qu'il a retirée quelques jours plus tard.

Anonymous s'en mêle

Estimant que les coupables s'étaient incriminés eux-mêmes en publiant ces contenus, le collectif de hackers Anonymous s'est emparé de l'affaire et a décidé de rendre cette vidéo publique afin de dénoncer le cas. Cette "intrusion" dans l'enquête en cours a provoqué l'ire des autorités et de la police. Elle a aussi provoqué des débats dans la presse et sur les blogs sur le rôle de ce "collectif citoyen" qui veut rendre justice lui-même.

Des voix ont en outre mis en doute l'action de la police, qui aurait tenté d'étouffer le cas. Suite à la médiatisation qui en a découlé, une manifestation qui a rassemblé 2000 personnes s'est tenue à Steubenville pour demander justice et pour dénoncer l'impunité dont bénéficie les membres des équipes de football dans certaines villes.

L'affaire a pris tellement d'ampleur que les autorités de Steubenville ont mis en ligne un site intitulé "SteubenvilleFacts" afin d'informer la population et de couper court aux fausses rumeurs .

Les deux adolescents impliqués sont en attente de jugement pour viols et kidnapping. Ils nient les accusations portées contre eux.

Cécile Rais

Publié Modifié