Modifié

Un nombre record de personnes ont visité le musée d'Auschwitz en 2012

Un million de Juifs ont été tués dans le camp d'extermination nazi d'Auschwitz, en Pologne. [Jens Kalaene - EPA/Keystone]
Un million de Juifs ont été tués dans le camp d'extermination nazi d'Auschwitz, en Pologne. [Jens Kalaene - EPA/Keystone]
L'ancien camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, installé au sud de la Pologne par l'Allemagne nazie, a reçu 1,43 million de visiteurs en 2012. Plus de 1,1 million de personnes y sont mortes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un nombre record de 1,43 million de personnes ont visité en 2012 le site de l'ancien camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau installé par l'Allemagne nazie dans le sud de la Pologne pendant la Seconde guerre mondiale, a annoncé vendredi le musée du camp.

"Il s'agit d'un record dans l'histoire du musée, longue de 65 ans. Depuis six ans, le nombre de visiteurs dépasse régulièrement un million", selon un communiqué du musée publié sur son site internet.

Lieu fondamental du souvenir

"Durant la dernière décennie, Auschwitz est devenu un lieu fondamental du souvenir de la Shoah pour l'Europe toute entière, reflétant l'importance de l'histoire de l'Holocauste. La dimension éducative de ce lieu rappelle aussi les défis auxquels nos sociétés restent toujours confrontés", a déclaré le directeur du musée Piotr Cywinski.

Pendant la Seconde guerre mondiale, environ 1'100'000 personnes, dont environ un million de juifs, ont été tuées par les nazis dans le camp d'Auschwitz-Birkenau entre 1940 à 1945. Les autres victimes furent surtout des Polonais non-juifs, des tziganes et des prisonniers soviétiques.

afp/jgal

Publié Modifié

Les visiteurs pays par pays

Près de 500'000 Polonais ont visité le musée l'an dernier, 150'000 Britanniques, 100'000 Américains, 85'000 Italiens et 75'000 Allemands, 68'000 Israéliens, 62'000 Français, 54'000 Espagnols, 48'000 Tchèques et 46'000 Sud-Coréens.

Le site internet auschwitz.org a lui été visité par plus de 1,5 million de visiteurs l'an dernier.

Le camp d'Auschwitz-Birkenau