Modifié le 19 décembre 2012 à 20:40

Pénurie d'eau dans le monde, les chiffres-clés

Bogehawewa, Sri Lanka, 23 octobre 2012.
Bogehawewa, Sri Lanka, 23 octobre 2012. [M.A.Pushpa Kumara - EPA]
L'eau, le problème majeure du 21e siècle? Plus d'un milliard de personnes n'ont actuellement pas accès à l'eau potable, un chiffre qui devrait encore exploser dans les prochaines années. Les données importantes concernant l'or bleu.

Un pays sur deux souffrent de pénuries d'eau

Neuf pays se partagent 60% des réserves mondiales d'eau, alors que 80 pays souffrent de pénuries ponctuelles et 28 de pénuries régulières.

Parmi eux, 17 Etats prélèvent chaque année plus d'eau que les cycles naturels n'en apportent. Ces pays sont essentiellement situés dans un triangle ayant pour sommets la Tunisie, l'Afrique du Sud et l'Afghanistan.

Des problèmes particulièrement grave sont dénoncés dans les territoires palestiniens, en Syrie, en Inde, au Sri Lanka, en Afghanistan, en Indonésie, en Somalie, au Sud-Soudan et en Ethiopie.

1,3 milliard de personnes sans eau potable

Dans le même temps, 1,3 milliard de personnes dans le monde n'ont pas accès à l'eau potable, soit presque un cinquième de la population mondiale, et 500'000 millions pourraient subir le même sort dans un avenir proche. Plus d'un tiers se trouvent sur sol africain.

En outre, entre 3 et 4 milliards d'individus utilisent chaque jour une eau de qualité douteuse, voire insalubre, soit plus de la moitié de la population mondiale.

Quelque 2,5 milliards d'humains n'ont pas accès à des installations sanitaires.

Près de 800'000 millions de personnes n'ont pas un accès régulier à de la nourriture.

Aujourd'hui, 80% des eaux usées ne sont ni collectées ni traitées dans le monde.

Sept morts par minute à cause de l’eau

Les eaux insalubres restent la première cause de mortalité dans le monde, avec 3,6 millions de victimes par an dont une majorité d’enfants. Cela représente sept morts toutes les minutes

A l’échelle régionale, les disparités restent fortes entre l’Afrique subsaharienne, où plus de 40% des personnes sont sans accès à l’eau potable, et les pays émergents d’Amérique latine et d’Asie.

Plus de 3000 enfants décèdent chaque jour des suites de diarrhées causées par de l’eau contaminée ou des mauvaises conditions d’hygiène, ce qui représente un million par an.

Pour l'ensemble de la population, le nombre de décès en une année liés au manque d'eau dépasse les 4 millions.

80% de l'eau est utilisée pour produire de la nourriture

Au moins 20 litres d’eau propre sont nécessaires à la consommation journalière de chaque être humain, dont seulement 2 à 4 litres pour sa consommation, le reste pour laver, se laver et cuire les aliments notamment.

Au niveau mondial, plus de 70% de l’eau consommée, voire plus de 80% dans les pays en développement, est utilisée pour la production de denrées alimentaires. Seulement 10% de l'eau est utilisée par les foyers.

Il faut 454 litres d'eau pour élaborer un kilo de maïs et entre 1600 et 5000 litres pour un kilo de riz. Quelque 13'000 litres d'eau sont nécessaires pour produire un kilo de bœuf.

Plus de 95% des paysans africains n'ont pas accès à de l’eau d’'irrigation pour l’agriculture.

Les Etats-Unis détiennent le record du gaspillage de l'eau avec 600 litres d'eau utilisés par personne et par jour. Un Français en consomme 137 litres et un Suisse 160. En Afrique subsaharienne, un habitant consomme uniquement 10 litres d'eau par jour.

La fabrication d’une voiture nécessite 120'000 litres d’eau.

Aujourd’hui, la planète consomme 4 milliards de m3 d’eau, ce qui est déjà supérieur à la disponibilité du renouvellement de nos réserves mondiales au vu de la croissance actuelle.

Un enjeu majeur des années à venir

Durant le 20e siècle, alors que la population triplait pour atteindre 6 milliards d’êtres humains en 2000, la consommation d’eau a été multipliée par plus de six.

Assurer une eau saine et une alimentation suffisante aux 9 milliards d’habitants attendus en 2050 est l'un des enjeux majeurs des années à venir

Près de 3,9 milliards de personnes vivront certainement dans des régions confrontées à un important stress hydrique d'ici 2050. L’augmentation des apports d’azote, de phosphore et de pesticides d’origine agricole et les rejets d’eaux usées amplifiera la pollution des eaux.

D’ici 2080, trois fois plus d’hommes, de femmes et d’enfants souffriront de pénuries d’eau sévères et 600 millions auront faim.

En Asie et en Afrique surtout, le problème va devenir de plus en plus important dans les villes géantes qui se construisent sans adduction d’eau correcte.

Dans certaines régions, l'eau devrait être à l'avenir source de conflits économiques et politiques.

Sources: ONU, OCDE, OMS, FAO, DDC

Publié le 19 décembre 2012 à 17:04 - Modifié le 19 décembre 2012 à 20:40

Très peu d'eau douce sur Terre

L'eau recouvre 71% de la surface de la Terre, à 97% salée et 3% douce.

Le volume approximatif de l'eau de la Terre atteint 1'360'000'000 km3, à 97,2% dans les océans, 1,8% dans les glaciers et calottes glaciaires, 0,9% sous forme d'eaux souterraines, 0,02%dans les lacs, les mers intérieures et les fleuves, 0,001% sous forme de vapeur d'eau atmosphérique et 0,00004% dans la biosphère.

Le corps humain est composé à 65 % d'eau pour un adulte et 75% chez les nourrissons. Les animaux sont composés en moyenne de 60 % d'eau et les végétaux à 75%.

Sans manger, mais en buvant, un homme peut survivre environ 40 jours. Sans manger ni boire, il meurt en 3 jours.

L’eau potable contient 0,1 à 0,5 gramme par litre de sels minéraux indispensables à l'organisme.