Modifié

La victoire des séparatistes au Québec gâchée par une fusillade

Québec: un tireur gâche la fête des indépendantistes
Québec: un tireur gâche la fête des indépendantistes / L'actu en vidéo / 58 sec. / le 5 septembre 2012
Les séparatistes du Parti québécois ont remporté mardi les élections organisées dans la province canadienne francophone, selon les projections de trois chaînes de télévision. La fête a cependant été gâchée par la mort d'une personne atteinte d'une balle durant le discours de victoire de la nouvelle Première ministre.

Une personne qui a été touchée par balles pendant le discours de victoire à Montréal de la nouvelle Première ministre québécoise Pauline Marois, a trouvé la mort, a annoncé la police de Montréal dans la nuit de mardi à mercredi. Une autre personne blessée par balles à l'intérieur de la salle de concert est dans un état critique.

L'auteur des coups de feu a été immédiatement arrêté par des policiers se trouvant à proximité. Une arme à feu a été saisie.

Filmé au moment de son interpellation, il a crié, avec un fort accent anglais "Les Anglais se réveillent".

Après une interruption de quelques minutes, Pauline Marois est revenue sur le podium pour calmer le public et conclure rapidement son discours.

Les indépendantistes reprennent le pouvoir

Après avoir remporté mardi les élections législatives au Québec, les indépendantistes du Parti québécois (PQ) reprennent le pouvoir à la tête de la province canadienne francophone après une éclipse de neuf ans, selon les projections de la chaîne privée de télévision TVA et de Radio-Canada.

Selon ces premières projections, le PQ, qui a obtenu 56 des 125 sièges, va devoir se contenter de former un gouvernement minoritaire. Le Parti libéral du Québec (PLQ) remporte pour sa part 47 sièges, soit 17 de moins que dans l'ancienne législature.

Le Premier ministre sortant et chef de file du PLQ, Jean Charest, a reconnu la défaite de sa formation. "Nous acceptons et nous respectons ce choix", a-t-il dit à ses partisans.

Première femme au pouvoir

Si ce résultat se confirme, la cheffe du PQ Pauline Marois deviendrait la première femme à devenir Première ministre de la province. Pendant la campagne, elle a promis d'organiser un nouveau référendum sur l'indépendance en cas de victoire.

Le Premier ministre canadien Stephen Harper a pour sa part immédiatement déclaré espérer que la victoire des indépendantistes ne rouvrirait pas la question épineuse de son indépendance. " Nous ne croyons pas que les Québécois veuillent rouvrir les vieilles chicanes constitutionnelles du passé".

A noter que l'indépendance éventuelle du Québec ne pourra intervenir que par voie de référendum.

agences/hend

Publié Modifié

la province du Québec