Modifié le 19 août 2012 à 15:46

Plus de trente morts, dont un ministre, dans un crash d'avion au Soudan

L'aéroport de Talodi, au sud du Soudan, où s'est écrasé l'avion.
L'aéroport de Talodi, au sud du Soudan, où s'est écrasé l'avion. [Alexander Dziadosz - ]
Un avion transportant plusieurs officiels soudanais s'est écrasé dimanche dans le sud du pays, tuant 32 personnes dont le ministre de l'Information Ghazi al-Sadiq, rapportent la présidence soudanaise et l'agence officielle SUNA.

Le ministre soudanais de l'information Ghazi al-Sadiq figure parmi les victimes d'un crash d'avion qui transportait dimanche une délégation officielle vers l'Etat soudanais du Kordofan-Sud, en proie à une rébellion armée, pour célébrer l'Aïd el-Fitr, a annoncé l'agence officielle Suna. Trente-deux personnes au total sont décédées dans le crash.

L'appareil a été victime "de très mauvaises conditions météo", a indiqué l'agence. Selon celle-ci, l'avion s'est écrasé dans une région montagneuse près de Talodi, une ville située à environ 650km au sud-ouest de la capitale, Khartoum.

Aucun survivant

Le porte-parole de l'Autorité de l'aviation civile avait auparavant indiqué que 31 personnes avaient trouvé la mort dans l'"explosion" d'origine inconnue de l'appareil. "Tous les passagers à bord ont été tués", a-t-il déclaré.

L'appareil se posait dans la ville de Talodi (sud) vers 08h00 locales (05h00 GMT) lorsqu'"une explosion a été entendue et l'avion a été détruit", a-t-il ajouté, sans pouvoir fournir de détails dans l'immédiat sur l'origine de l'explosion.

agences/hend

Publié le 19 août 2012 à 12:34 - Modifié le 19 août 2012 à 15:46

Accidents d'avion fréquents

Les accidents d'avion sont assez fréquents au Soudan, où la flotte est vieillissante et dont la compagnie aérienne figure sur la liste des transporteurs aériens interdits dans l'Union européenne car ils ne respectent pas les normes de sécurité.

La ville de Talodi où a eu lieu le crash