Modifié le 14 août 2012 à 18:19

Ribéry et Benzema renvoyés en correctionnelle dans l'affaire Zahia

Selon la prostituée, les joueurs ignoraient qu'elle était mineure au moment des faits.
Selon la prostituée, les joueurs ignoraient qu'elle était mineure au moment des faits. [ - ]
Les footballeurs français Franck Ribéry et Karim Benzema, ainsi que six autres personnes, seront jugés en correctionnelle pour avoir sollicité les services de Zahia, une prostituée mineure. Ils risquent 3 ans de prison.

Franck Ribéry et Karim Benzema, deux des stars de l'équipe de France de football, vont être jugés en correctionnelle pour "sollicitation de prostituée mineure" dans le cadre de l'affaire Zahia, qui remonte à 2009.

Dans une ordonnance signée vendredi, le juge d'instruction André Dando a renvoyé en correctionnelle huit personnes, dont les deux footballeurs, ainsi que le Zaman Café, où a eu lieu la rencontre entre la jeune prostituée mineure et les footballeurs. Certains des prévenus seront poursuivis pour proxénétisme aggravé.

Jusqu'à 3 ans de prison

Selon la prostituée, les joueurs ignoraient qu'elle était mineure au moment des faits.
Selon la prostituée, les joueurs ignoraient qu'elle était mineure au moment des faits. [ - ]
Le parquet de Paris avait requis en 2011 un non lieu pour les deux stars du football français, estimant qu'ils ignoraient la minorité de la prostituée.

Zahia D. avait elle affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées avec Franck Ribéry en 2009, et Karim Benzema, en 2008, alors qu'elle avait 16 ans. Zahia avait ensuite assuré que les joueurs ignoraient alors qu'elle était mineure. Ribéry a reconnu avoir eu des relations tarifées avec la jeune femme, mais pas Benzema.

Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une mineure prostituée est passible de 3 ans de prison et de 45'000 euros d'amende (54'000 francs suisses). Cette affaire révélée en 2010 avait terni l'image de l'équipe de France à quelques semaines de la coupe du Monde de football en Afrique du sud.

afp/mca

Publié le 14 août 2012 à 17:10 - Modifié le 14 août 2012 à 18:19