Modifié le 13 juillet 2012

Neuf morts, dont un Suisse, dans une avalanche au Mont-Blanc

On dénombre encore 4 disparus dans l'avalanche survenue au Mont-Blanc.
Les quatre alpinistes qui étaient portés disparus sont vivants. Ils n'avaient pas pris part à l'expédition fatale. [ - ]
Neuf personnes, dont un Suisse, ont été tuées, et 9 autres ont été blessées jeudi matin dans une avalanche dans le massif du Mont-Blanc. Quatre autres alpinistes d'abord portés disparus sont vivants. Ils ne faisaient pas partie de l'expédition fatale.

Une avalanche au Mont Maudit, dans la partie française du massif du Mont-Blanc, dans les Alpes, a fait 9 morts, dont deux Allemands, deux Espagnols et un Suisse. Douze personnes ont été blessées, ont annoncé jeudi les autorités et la gendarmerie de haute-montagne de Chamonix, à quelque 60 kilomètres au sud-est de Genève.

L'avalanche la "plus meurtrière de ces dernières années"

Un premier bilan avait fait état de 6 morts - dont deux Suisses - et sept disparus, 5 Britanniques et 2 Espagnols. "Nous venons de découvrir deux corps sous l'avalanche" puis "un troisième", a déclaré depuis Chamonix Philippe de Rumigny, préfet de Haute-Savoie, sans préciser la nationalité de ces nouvelles victimes. Les victimes faisaient partie d'un groupe de 28 personnes, comprenant des guides de différentes nationalités.

Les autorités ont fait part de leur tristesse lors de la conférence de presse jeudi.
Les autorités ont fait part de leur tristesse lors de la conférence de presse jeudi. [ - RTS]

L'alerte a été donnée jeudi à 5 heures 25 par un des blessés, a précisé la gendarmerie. L'avalanche, "la plus meurtrière de ces dernières années" d'après la préfecture, a touché deux cordées. Le dernier accident de cette ampleur remonte à l'été 2008: huit alpinistes — trois Suisses, un guide autrichien et quatre Allemands — avaient été emportés par une coulée de neige.

Passage couramment emprunté

Une enquête devra déterminer l'origine de l'avalanche, qui pourrait avoir été provoqué par une chute de plaque à vent: il a beaucoup neigé ces dernières semaines dans le secteur, et le réchauffement des températures a fragilisé le manteau neigeux. Mais "aucun bulletin météo ne donnait de prévisions de risque d’avalanche", a souligné le maire de Chamonix, Eric Fournier.

Le Mont Maudit, qui culmine à 4465 mètres, est l'un des itinéraires qui mène au Mont-Blanc. Il est l'un des passages de la "Voie des trois monts", couramment empruntée, avec le Mont-Blanc du Tacul et le Mont-Blanc, pour accéder au toit de l'Europe (4810 m). Chaque jour, des dizaines d'alpinistes s'y succèdent. Lire aussi: La forte fréquentation du Mont-Blanc entraîne des risques pour les alpinistes.

agences/hend/rber

Publié le 12 juillet 2012 - Modifié le 13 juillet 2012

Quatre alpinistes portés disparus sont bien vivants

Les quatre alpinistes qui étaient portés disparus jeudi à la suite de l'avalanche au Mont-Blanc ayant fait neuf morts sont vivants, a annoncé la gendarmerie: deux ont annulé leur expédition, les deux autres avaient choisi un autre itinéraire.

"Le bilan s'arrête à neuf morts. Il n'y a plus personne sur la liste des disparus. C'est une bonne nouvelle qui clôt une journée dramatique", a déclaré le lieutenant Emmanuel Vegas, du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix.

Vingt ans d'avalanches meurtrières en Europe

- janvier 1993, Turquie: une avalanche ensevelit une cinquantaine de maisons du village d'Uzengili (nord-est) faisant 56 morts

- janvier 1993, Russie: plus de 50 morts en Ossétie du Nord (sud)

- janvier 1995, Islande: 14 morts, dont 8 enfants, dans le village de Sudavik (ouest).

- octobre 1995, Islande: une nouvelle avalanche fait 20 morts dans le village côtier de Flateyri (nord-ouest)

- janvier 1998, France: 11 personnes, dont 9 adolescents, périssent près des Orres (centre-est)

- février 1999, France: 12 morts dans une avalanche dans la vallée de Chamonix (Alpes, centre-est)

- février 1999, Autriche: 31 morts dans la station réputée de Galtuer (Tyrol, ouest)

- mars 2000, Autriche: 12 morts à Kitzsteinhorn, au sud-ouest de Salzbourg

- septembre 2002, Russie: l'effondrement d'un glacier sur le village de Nijni Karmadon, en Ossétie du Nord (sud du pays), fait 127 morts et disparus

- janvier 2009, Turquie: 10 alpinistes sont tués dans le massif de Zigana (nord-est)

- avril 2010, Russie: 10 personnes, dont cinq touristes allemands, périssent dans la péninsule du Kamchatka (extrême-Orient russe)

Le Mont Maudit, près du Mont-Blanc