Modifié le 20 juin 2012 à 19:05

Le preneur d'otages de Toulouse interpellé

Coïncidence troublante, la banque se trouve à 150 mètres de l'appartement de Mohamed Merah, le tueur de Toulouse abattu par le Raid en mars dernier.
Coïncidence troublante, la banque se trouve à 150 mètres de l'appartement de Mohamed Merah, le tueur de Toulouse abattu par le Raid en mars dernier. [ERIC CABANIS - ]
L'homme se réclamant d'Al-Qaïda qui avait pris mercredi quatre personnes en otage dans une banque de Toulouse a été interpellé, selon des sources policières. L'homme a été légèrement blessé et les otages ont été libérés indemnes.

L'homme armé qui avait pris quatre personnes en otage mercredi matin dans une banque à Toulouse a été interpellé, a-t-on appris de source policière. L'homme a été légèrement blessé et les deux otages qui étaient encore retenus ont été libérés sains et saufs, a-t-on précisé de même source.


Les forces de l'ordre ont donné un assaut accompagné de trois détonations vers 16h45. Aucun policier n'a été blessé dans l'opération. La police judiciaire et le Groupement d'intervention de la police nationale (GIPN) s'étaient rendus sur place plus tôt dans la journée. Le quartier avait été bouclé, une école primaire évacuée et les bus détournés.


Le directeur de la banque faisait partie des personnes retenues. Deux autres otages, des femmes, avaient pu être libérées dans le courant de l'après-midi, avant l'interpellation du ravisseur.


Revendication sérieuse?

Le preneur d'otages âgé de 26 ans s'était réclamé d'Al-Qaïda, affirmant agir par conviction religieuse. Toutefois, le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet, a jugé confuses ces revendications, jugeant que l'homme semblait surtout avoir agi en raison de troubles psychiatriques.


Le procureur a précisé que le preneur d'otages ne disposait que d'un revolver "tirant des balles en caoutchouc".


La banque se trouve dans le quartier de la Côte Pâvée, à 150 mètres du lieu qui était l'appartement de Mohamed Merah, un jeune homme se réclamant d'Al-Qaïda qui avait tué sept personnes à Toulouse et Montauban avant d'être abattu par le Raid en mars dernier.


agences/hend/ptur


Publié le 20 juin 2012 à 11:59 - Modifié le 20 juin 2012 à 19:05

Côte Pavée, Toulouse