Modifié le 06 juin 2012 à 12:43

Le gouverneur républicain du Wisconsin remporte un scrutin-test

A seulement cinq mois des présidentielles, ce scrutin était considéré comme un test du virage à droite pris par le parti républicain américain, dont Scott Walker est un symbole.
A seulement cinq mois des présidentielles, ce scrutin était considéré comme un test du virage à droite pris par le parti républicain américain, dont Scott Walker est un symbole. [Morry Gash - ]
Le gouverneur républicain du Wisconsin, Scott Walker, a sauvé mercredi son siège dans un scrutin considéré comme un test à cinq mois de la présidentielle américaine.

Selon des résultats provisoires annoncés peu avant 04h00 (heure suisse) par les chaînes de télévisions NBC et Fox News, Scott Walker, le gouverneur républicain du Wisconsin connu pour ses attaques contre les droits syndicaux, a pris l'avantage sur le démocrate Tom Barrett.


Selon les résultats définitifs d'un tiers des circonscriptions de l'Etat, Scott Walker rassemblait 59% des voix contre 40% pour son adversaire démocrate.


Scott Walker avait défendu début 2011, l'adoption au niveau de son Etat de mesures réduisant fortement le pouvoir des syndicats de la fonction publique et qui s'en prenaient aux retraites et à l'assurance santé des fonctionnaires, malgré des semaines de manifestations de masse. (Lire: Un projet de loi "anti-syndicat" controversé adopté par le parlement du Wisconsin)


"Référendum local"

Ce scrutin était considéré comme un référendum local sur le virage à droite pris par le parti républicain américain, sous l'influence du mouvement ultra-conservateur du "Tea Party".


Seuls deux autres gouverneurs par le passé ont été confrontés à un tel vote de "rappel" (recall) conduisant à une destitution. Ils ont été tous les deux démis par des électeurs en colère.


Cette procédure d'invalidation rare a été obtenue par les opposants de Scott Walker qui ont recueilli assez de signatures pour convoquer un vote visant à le démettre ou non de ses fonctions avant la fin officielle de son mandat.


agences/mre


Publié le 06 juin 2012 à 09:52 - Modifié le 06 juin 2012 à 12:43

Le candidat Mitt Romney réagit

Mardi soir, peu après l'annonce des résultats, le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney, qui affrontera Barack Obama à l'élection du 6 novembre, a félicité M. Walker dans un communiqué.

"Les résultats de ce soir vont résonner au-delà des frontières du Wisconsin", a-t-il écrit. "Le gouverneur Walker a montré que les citoyens et les contribuables peuvent se défendre et gagner face aux dépenses publiques incontrôlées imposées par les leaders syndicaux", a ajouté Mitt Romney.