Modifié le 25 avril 2012 à 13:52

Un cas de vache folle détecté aux Etats-Unis

Les épizooties touchent surtout le bétail.
Ce cas de vache folle pourrait peser sur les ventes de viande aux Etats-Unis. [willmetts - ]
Pour la première fois depuis six ans, un cas de vache folle a été détecté aux Etats-Unis. Et si les autorités se veulent rassurantes, la Corée du Sud a déjà restreint ses importations de boeuf américain.

Les Etats-Unis ont annoncé avoir détecté un cas de maladie de la vache folle en Californie, tout en tentant de rassurer les consommateurs quant à la santé du bétail. Selon les autorités, l'animal n'est pas utilisé pour faire de la viande: "A aucun moment la vache n'a présenté un danger pour la chaîne alimentaire ou la santé publique".


Le ministère "a confiance dans la santé du bétail américain et dans le fait que la viande et les produits laitiers ne représentent aucun danger". L'annonce de nouveaux cas d'ESB est particulièrement sensible, alors que selon les données officielles l'exportation de viande de boeuf américaine représente 353 millions de dollars par an, avec le Mexique, le Canada, la Corée du Sud et le Japon comme principaux marchés d'exportation.


La Corée du Sud réagit

Deux grandes enseignes alimentaires en Corée du Sud ont rapidement annoncé dès mercredi la suspension jusqu'à nouvel ordre de la vente de viande de boeuf américain dans leurs magasins. Le ministère sud-coréen de l'Agriculture a de son côté indiqué avoir décidé de renforcer ses inspections, tout en soulignant que la vache malade ne correspondait pas de toute façon aux critères d'importation en Corée.


Le Japon et Singapour ont eux fait savoir qu'ils maintenaient en l'état leurs importations et leurs procédures de contrôle tandis que les autorités sanitaires taïwanaises n'avaient pas encore pris de décision mercredi. L'Union européenne (133 millions de dollars annuels d'importation de viande bovine) a de son côté indiqué ne pas envisager de restrictions particulières.


ats/boi


Publié le 25 avril 2012 à 12:45 - Modifié le 25 avril 2012 à 13:52

200 décès à travers le monde

La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ), variante humaine de la vache folle, serait responsable de plus de 200 décès à travers le monde, principalement en Grande-Bretagne. Selon les scientifiques, l'épidémie se serait répandue par le biais de farines animales, destinées à l'alimentation du bétail, produites à partir d'animaux infectés.