Modifié

Deux mineurs en garde à vue à la suite du décès d'un enfant en France

FRANCE, Mende : Police cars are parked, on April 4, 2012 in Mende, southern France, near the apartment building where a nine year-old boy was shot dead earlier. Two minor childs have been taken into police custody as part of the investigation, one, aged 13, for murder and the other, whose age wasn't disclosed, for alteration of the crime scene, according to the prosecutor Samuel Finielz .AFP PHOTO /PATRICK ZIMMERMANN  [Patrick Zimmermann - AFP]
FRANCE, Mende : Police cars are parked, on April 4, 2012 in Mende, southern France, near the apartment building where a nine year-old boy was shot dead earlier. Two minor childs have been taken into police custody as part of the investigation, one, aged 13, for murder and the other, whose age wasn't disclosed, for alteration of the crime scene, according to the prosecutor Samuel Finielz .AFP PHOTO /PATRICK ZIMMERMANN [Patrick Zimmermann - AFP]
Deux adolescents sont en garde en vue depuis qu'un enfant de neuf ans a été abattu par arme à feu mercredi soir dans le sud de la France. Il s'agirait d'un accident.

Deux enfants de 13 et 15 ans soupçonnés d'être impliqués dans la mort par balle d'un enfant de neuf ans mercredi à Mende, dans le sud de la France, sont en garde à vue jeudi, a-t-on appris de source proche de l'enquête. L'hypothèse accidentelle est privilégiée à l'issue des premières auditions et des constatations.


Les trois jeunes semblent avoir trouvé mercredi un pistolet qu'ils ont confondu avec un jouet, quand un coup est parti, a précisé la source policière. "Cela serait une sorte d'exhibition de l'arme par un enfant et une volonté de démonstration de l'arme par l'un des mineurs en garde à vue", a précisé Samuel Finielz, le procureur de la République de Mende.


Expertise attendue

"Il ressort des auditions que c'est un acte accidentel. Il faut cependant que ce soit confirmé par l'expertise balistique", a dit Samuel Finielz à la presse, selon plusieurs médias.


Le drame a eu lieu mercredi vers 18 heures au pied d'un HLM. L'enfant a été touché à la poitrine par une balle tirée avec un pistolet automatique de calibre 22 LR. Deux de ses copains ont tenté de le ramener chez lui avant qu'il ne décède.  Les pompiers, arrivés sur place, ont tenté en vain de réanimer l'enfant. Le quartier a été bouclé par la police.


Les deux jeunes ont été interpellés. L'un est soupçonné d'avoir tiré, le second d'avoir tenté de modifier la scène de crime et caché l'arme. Les deux suspects n'étaient pas connus de la police. Le commissariat est chargé de l'enquête.


reuters/ap/bri


Publié Modifié

La ville de Mende, en Lozère