Modifié le 22 mars 2012 à 12:57

Ce que l'on sait sur le tueur de Toulouse

Toulouse, école juive attaquée
Un dispositif policier exceptionnel a été mis en place. [Eric Cabanis - ]
Le tueur de Toulouse a déjà fait sept victimes et est toujours en fuite, malgré l'important dispositif policier mis en place. Etat des lieux de ce que l'on sait sur cet homme et de ce que les experts disent de lui.

UN TUEUR RACISTE?


Les motivations du tueur de Toulouse pourraient être de l'ordre du racisme. La première victime, tuée le 11 mars à Toulouse, était un soldat français d'origine marocaine. Les militaires pris pour cibles à Montauban le 15 mars étaient d'origine maghrébine et guadeloupéenne. Enfin, l'homme a tué un professeur et trois élèves d'un collège juif de Toulouse le 19 mars.  "On est sur deux pistes principales évidentes: la piste islamiste et l'ultra-droite", a indiqué une source proche de l'enquête.


Des enquêtes sont d'ailleurs menées sur d'anciens militaires qui ont exprimé des opinions néo-nazies. La presse a affirmé que la police s'intéressait notamment à trois militaires du régiment de Montauban qui, en 2008, avaient été dénoncés pour s'être fait photographier en faisant le salut nazi.


_________________________________________________________________________________________


DES MEURTRES EN SÉRIE


Dans les trois fusillades, des douilles provenant d'une arme de calibre 11,43 ont été retrouvées, ce qui tendrait à prouver que la même arme a été utilisée. Les enquêteurs recherchent donc un seul homme, même s'ils n'excluent pas d'autres pistes pour l'instant. En revanche, les policiers n'ont pas établi de liens entre le militaire de Toulouse et les trois soldats du 17e RGP, qui apparemment ne se connaissaient pas.


_________________________________________________________________________________________


UN HOMME SEUL, MÉTHODIQUE ET IMPITOYABLE


Selon les éléments de l'enquête, le tireur agit seul. Il est envisageable qu'il dispose de soutiens extérieurs, mais rien ne semble l'indiquer pour l'instant. L'homme est très méthodique. Il agit de sang froid, à découvert, dans des lieux publics et en plein jour, tirant à bout portant des balles dans la tête de ses victimes. Il est décrit comme froid, déterminé et impitoyable. Après avoir exécuté ses premières victimes au collège juif, il a rattrapé une petite fille qui fuyait "pour lui tirer directement dans la tête", selon un témoin.


_________________________________________________________________________________________


UN ANCIEN MILITAIRE, UN PARACHUTISTE?


Même s'ils ne privilégient aucune piste, les enquêteurs estiment possible que le tireur soit un ancien militaire, peut-être lui-même un parachutiste. Pour preuves, l'homme est capable de disparaître rapidement après ses crimes. Il parvient en outre à échapper aux policiers depuis plusieurs jours, malgré les 200 enquêteurs mobilisés pour le traquer. Il s'agit en outre d'un tueur expérimenté, un "professionnel des armes", ce qui pourrait faire penser qu'il a fait partie de l'armée.


_________________________________________________________________________________________


UN MOTARD BIEN ÉQUIPÉ


Dans chaque fusillade, le tireur inconnu s'est approché de ses victimes au volant d'un scooter, avant d'ouvrir le feu. Le scooter, à chaque fois de grosse cylindrée, était noir lors de l'attaque des militaires et blanc lors de l'attaque du collège juif. Il pourrait avoir été repeint. Une source proche de l'enquête a indiqué qu'il s'agissait bien du même véhicule, un Yamaha T-MAX 500 cm3 volé le 6 mars dans la région de Toulouse.


_________________________________________________________________________________________


SA DESCRIPTION PHYSIQUE


L'homme est vêtu de noir et porte un casque. Selon un témoin, il pourrait disposer d'une caméra de petit format qu'il porterait autour du cou. D'autres témoignages font état d'une cicatrice ou d'un tatouage sur le visage et d'une corpulence assez forte. L'homme serait trapu et ferait 1,70 mètre.


Stéphane Bourgoin, spécialiste des serial killers, estime que le tueur de Toulouse est un serial sniper.


En audio:


Stéphane Bourgoin.
- Olivier Strecker
Le 12h30 - Publié le 20 mars 2012


En vidéo:



Cécile Rais


Publié le 20 mars 2012 à 11:13 - Modifié le 22 mars 2012 à 12:57