Modifié

Le président kazakh encore accusé de blanchiment

Noursoultan Nazarbaiev et sa famille sont accusés d'avoir détourné plus d'un milliard de dollars. [Hannibal Hanschke  - Keystone]
Noursoultan Nazarbaiev et sa famille sont accusés d'avoir détourné plus d'un milliard de dollars. [Hannibal Hanschke - Keystone]
Une nouvelle plainte provenant du Kazakhstan et portant sur le détournement de quelque 400 millions de francs par le président Noursoultan Nazarbaiev et son gendre dans des banques suisses a été déposée à Berne.

Une deuxième procédure est lancée contre le très contesté Noursoultant Nazarbaïev, président en exercice du Kazakhstan. Quelque 400 millions de francs déposés dans les banques suisses sont concernés.


Avec une procédure déjà en cours portant sur 600 millions, le total des fonds détournés atteindrait un milliard de francs.


De l'argent déposé à BNP Paribas à Genève

La plainte contient deux volets. L'une fait état d'une opération montée par le gendre du président Noursoultan Nazarbaiev, Timur Kulibaiev. Alors qu'il en était le vice-président, il aurait racheté en 2004 une partie des parts de la société étatique KazMunaiGaz, pour 30 millions de dollars, puis les auraient revendues deux ans plus tard à une holding privée pour 340 millions de dollars, a indiqué lundi l'avocat des plaignants, le Genevois Bruno de Preux, confirmant une information du "Matin Dimanche"


Selon l'hebdomadaire, qui cite des documents en sa possession, la plus-value a été déposée chez PNB Paribas à Genève, sur le compte de la société Oilex, contrôlée par un homme de paille de Timur Kulibaiev.


Et au Credit Suisse à Zurich

Le second volet de la plainte concerne le président Nazarbayev, qui se serait enrichi de 100 millions dollars en 2006, en s'appropriant le groupe de télévision par satellite Khabar Agency. L'opération se serait faite, là aussi via une femme de paille, par ailleurs membre de la mission du Kazakhstan auprès de l'ONU à Genève. Dans ce cas, l'argent aurait été déposé au Credit Suisse à Zurich.


Si le Ministère public de la Confédération ne peut ni confirmer ni infirmer des informations sur "une procédure en cours", Me de Preux indique savoir que le MPC est en train d'enquêter. L'avocat représente "un groupe de citoyens du Kazakhstan opposés à la corruption étatique" et, ne pouvant pas se porter partie civile, n'a pas accès aux investigations du MPC.


ats/boi


Publié Modifié

Une famille bien connue en Suisse

La famille du président du Kazakhstan connaît visiblement bien la Suisse.

Dinara Kulibaieva, la fille de Noursoultan Nazarbaiev et épouse de Timur Kulibaiev, avait fait parler d'elle récemment en achetant une vaste propriété à Anières (GE) pour la somme de 74,7 millions de francs.

Ils ont également acheté, grâce à un montage financier très complexe, l'emblématique villa Romantica au Tessin, une acquisition qui avait également fait couler beaucoup d'encre.

En 2007, le magazine "Forbes" estimait la fortune de Timur Kulibaiev à quelque 2,1 milliards de dollars.