Publié

En Indonésie, le projet fou d’une nouvelle capitale à Bornéo

L'Indonésie va débuter la construction d'une nouvelle capitale sur l'île de Bornéo. Les défis environnementaux sont immenses [RTS]
L'Indonésie va débuter la construction d'une nouvelle capitale sur l'île de Bornéo. Les défis environnementaux sont immenses / 19h30 / 2 min. / le 24 janvier 2023
Avec une population estimée à 270 millions de personnes, l’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé au monde. Pour désengorger Djakarta, le pays veut créer une nouvelle capitale sur l’île de Bornéo. Un projet jugé catastrophique par les défenseurs de l’environnement. 

La construction de la nouvelle ville a déjà débuté au cœur de la jungle de Bornéo. Nusantara, nouvelle capitale de l’Indonésie, devra accueillir jusqu’à 2 millions d’habitants dans un futur proche.

Le projet a été adopté par le Parlement l'année dernière et a pour but de désengorger l’actuelle capitale Djakarta, mégapole de plus de 11 millions d'habitants située sur l'île de Java.

Depuis plusieurs décennies, la capitale s’enfonce toujours plus au-dessous du niveau de la mer. D'ici 2050, toute la région du nord de Djakarta pourrait être inondée. Et à cela s'ajoutent un chaos quotidien en termes de circulation et un smog persistant à cause de la pollution.

Inquiétudes

Chez les défenseurs de l’environnement, les inquiétudes sont nombreuses. Comme la région amazonienne en Amérique du Sud, les forêts tropicales de Bornéo sont considérées comme les poumons verts de la Terre. La jungle abrite une faune et une flore précieuses: son écosystème est le sanctuaire de nombreuses espèces menacées comme l’orang-outan, le nasique, les léopards nébuleux ou les éléphants pygmées.

Le "ground zero" de la future cité de Nusantara. La ville devrait être terminée d'ici début 2025. [Bagus Saraghi - afp]Le "ground zero" de la future cité de Nusantara. La ville devrait être terminée d'ici début 2025. [Bagus Saraghi - afp]

"La nouvelle capitale se trouvera juste à la limite d’une zone forestière protégée. Si la construction n’est pas bien gérée, notamment en ce qui concerne la zone qui l’entoure, les menaces existantes contre l’environnement seront exacerbées", explique Agusdin, militant Pro Natura, mardi dans le 19h30.

>> Lire aussi : Sauver les espèces menacées grâce à l'intelligence artificielle

Certains défenseurs craignent que la migration massive d’humains entraîne une pression supplémentaire sur les ressources naturelles de la région. "Si ces forêts de mangrove sont détruites, toutes les espèces endémiques disparaîtront aussi. Et les générations suivantes ne pourront qu’entendre des histoires sur ces espèces, parce qu’elles n’existeront plus", ajoute Agus Bei, autre militant pour l’environnement.

Depuis les années 80, l’île de Bornéo connaît une déforestation massive. Particulièrement la région orientale du Kalimantan, où l'installation de sociétés minières et les nombreuses plantations de palmiers à huile ont gravement endommagé la nature.

>> Voir aussi le grand format sur la déforestation à Bornéo: Drones, SMS et blog pour protéger la forêt de Bornéo

La ville du futur

Le gouvernement indonésien tente lui d’apaiser les craintes. Les autorités assurent que la future métropole sera bâtie sur d'anciennes plantations de monoculture, situées sur d’anciennes forêts primaires, disparues depuis longtemps.

Nusantara sera aussi conçue comme une ville intelligente, à la fois durable et innovante. Seuls les véhicules électriques devraient être autorisés à circuler dans la ville et toute l'énergie devrait provenir de sources renouvelables. "Nous voulons faire en sorte que la ville imite la forêt. Nusantara fonctionnera avec la nature, au lieu de la remplacer. On appelle cela le biomimétisme", souligne Sofian Sibarani, l’un des architectes du projet.

"Notre ligne directrice prévoit que tous les bâtiments fonctionnent grâce aux énergies vertes. Ils doivent être adaptés à l’environnement et utiliser autant que possible des matériaux locaux", ajoute-t-il.

L’importance des défis environnementaux ne semble pas freiner l’essor de la cité futuriste et les premières tours d’habitation devrait être construites dans les prochains mois.

Sujet TV: Mathieu Lombard

Adaptation web: Sarah Jelassi

Publié

Nusantara, la future capitale de l'Indonésie