Modifié

Un séisme de magnitude 6,6 fait au moins 65 morts dans le sud-ouest de la Chine

Des images des dégats provoqués par un séisme près du village de Lengqi, dans le Sichuan, en Chine, le 5 septembre 2022. [AFP]
Au moins 21 morts en Chine après un séisme de magnitude 6,6 / Le Journal horaire / 18 sec. / le 5 septembre 2022
Un puissant séisme a frappé lundi une zone montagneuse du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, faisant au moins 65 morts. Des milliers de secouristes ont été mobilisés. Des routes sont bloquées et les habitations locales sont "gravement endommagées".

La secousse a été enregistrée à 12h52 locales (06h52 en Suisse) dans la province du Sichuan, a indiqué l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS) - organisme de référence au niveau mondial pour les tremblements de terre.

L'épicentre se situe à 39 kilomètres du canton de Luding, a indiqué la télévision publique chinoise CCTV, dans une zone qui n'est pas très densément peuplée.

Une vidéo diffusée par l'agence de presse officielle Chine nouvelle montrait des lustres se balancer au plafond et des pans d'immeubles en béton tombés à terre. CCTV a montré des images de pompiers en tenue orange dégageant des rochers tombés sur une route et d'une berline bleue au pare-brise fracassé par une énorme pierre.

>> Voir les images du sinistre:

Un séisme de magnitude 6,6 dans le sud-ouest de la Chine [RTS]
Un séisme de magnitude 6,6 dans le sud-ouest de la Chine / L'actu en vidéo / 28 sec. / le 5 septembre 2022
 

"Minimiser les pertes humaines"

La secousse a également été ressentie à quelque 200 kilomètres de l'épicentre, dans la capitale provinciale Chengdu, dont les 21 millions d'habitants sont actuellement confinés chez eux en raison d'un foyer de Covid-19.

Le dernier bilan provisoire, revu à la hausse en soirée, fait désormais état d'au moins 46 morts, selon la télévision nationale, qui évoque par ailleurs 16 disparus et 50 blessés.

Face à un bilan qui pourrait encore grimper, le président chinois Xi Jinping a appelé "à tout faire pour venir en aide aux personnes affectées par la catastrophe et minimiser les pertes humaines", a indiqué Chine nouvelle.

"Des habitations ont été gravement endommagées" et "les télécommunications ont été coupées" à certains endroits près de l'épicentre, a indiqué la préfecture de Garze. La ville de Ya'an parle de "dégâts à des niveaux divers" dans les zones touchées.

L'armée mobilisée

Plus de 1000 soldats et officiers de l'armée sont mobilisés, a indiqué le Bureau sismologique du Sichuan, qui a diffusé des images de ses ingénieurs équipés d'ordinateurs portables se rendant sur les lieux.

Selon CCTV, les autorités locales ont également dépêché plusieurs milliers de secouristes, pompiers, médecins ou membres de la Police armée du peuple - gendarmes chargés de la sécurité publique et mobilisés durant les catastrophes.

Afin de venir en aide aux personnes dont l'habitation a été endommagée, les autorités ont acheminé des milliers de tentes, couvertures et lits pliants dans les zones touchées, selon CCTV.

ats/rad

Publié Modifié

La zone de l'épicentre, dans le Sichuan