Modifié

Le château de Caserte, joyau architectural méconnu aux abords de Naples

Palais Royal de (Reggia di) Caserta - Le très long bassin du lac artificiel du parc. [Jovannig - Depositphotos]
Le palais royal de Caserte, près de Naples, reste méconnu du grand public. Ce Versailles italien veut sortir de l’ombre / 19h30 / 2 min. / le 1 août 2022
À proximité de Naples, en Italie, le château de Caserte est une curiosité touristique méconnue et pourtant impressionnante. Conçue à l'époque pour rivaliser avec le château de Versailles, cette résidence des Bourbons est l'un des plus beaux palais royaux d'Europe.

Rêvé par Charles de Bourbon (1716-1788) lorsqu'il devint roi de Naples et de Sicile en 1734, construit par l'architecte Luigi Vanvitelli puis par son fils entre 1752 et 1780, le grand palais, son parc et ses jardins ressemblent à s'y méprendre au château de Versailles, construit un siècle plus tôt.

Arrière-petit-fils de Louis XIV, Charles de Bourbon n'a donc pas trahi ses origines: le château de Caserte est devenu la plus grande résidence royale d'Europe, surpassant même Versailles. "Le château compte cinq étages et deux sous-sols sur 47'000 mètres carrés. Rien que les cours intérieures mesurent 16'000 mètres carrés", détaille Tiziana Maffei, architecte spécialisée dans la préservation des biens culturels et directrice du château. "Il y a 2000 fenêtres et près de 250 pièces par étage, soit 1700 salles!"

Fontaine des vents du Palais Royal de Caserte [stefaniapagano - Fotolia]Fontaine des vents du Palais Royal de Caserte [stefaniapagano - Fotolia]Son parc et ses jardins, qui s'étendent sur quelque 120 hectares, ont été créés grâce à l'eau d'un aqueduc de 38km réalisé uniquement pour alimenter le château.

"On peut vraiment parler d'une forme de concurrence et de rivalité entre les dynasties. Ces jardins étaient certainement un symbole de statut social. Et donc leur taille et leur beauté étaient une des preuves de l'importance du royaume", note la responsable de la sauvegarde et valorisation des jardins du château Paola Viola.

Sortir de l'ombre de l'Histoire

Accolé à la ville de Naples, le Palais de Caserte "est très peu connu par rapport à sa vraie valeur", explique Tiziana Maffei. "C'est un peu comme l'histoire de ce pays, il représente le royaume qui a disparu avec l'unification de l'Italie. Comme l'histoire est toujours écrite par les vainqueurs, le château de Caserte et tout le système inventé par les Bourbons ont été occultés par la suite."

Et pour cause: le château attire chaque année un peu plus de 800'000 touristes, soit dix fois moins que celui de Versailles. Mais le ministère italien de la Culture a décidé d'investir plus de 25 millions d'euros pour tenter de le sortir de l'ombre.

Délaissé pendant des décennies, l'actuelle renaissance du château grâce aux fonds européens pourrait aider à soutenir l'économie de la ville de Caserte, l'une des plus pauvres d'Italie.

Reportage TV: Valérie Dupont

Texte web: jop

Publié Modifié