Modifié

L'Allemagne enregistre un nouveau record de cas - Le suivi du Covid-19 dans le monde

L'Allemagne a enregistré jeudi un record de plus de 81'000 infections au Covid-19 [Michael Sohn - Keysone]
L'Allemagne a enregistré jeudi un record de plus de 81'000 infections au Covid-19 [Michael Sohn - Keysone]
La propagation du variant Omicron n'est pas près de s'arrêter. L'Allemagne a enregistré jeudi plus de 81'000 infections au Covid-19 en une journée, un nouveau record. En France, les enseignants, exaspérés par la valse des protocoles sanitaires liés à l'épidémie, ont fait grève.

ALLEMAGNE - Un nouveau record de cas

L'Allemagne a enregistré jeudi un record de plus de 81'000 infections au Covid-19 en une journée et le responsable gouvernemental de la gestion de la crise sanitaire a mis en garde contre de possibles goulots d'étranglement pour les tests.

Carsten Breuer a déclaré au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung que les travailleurs des secteurs et infrastructures critiques seraient prioritaires si les capacités de dépistage du coronavirus venaient à diminuer.

"Comme pour toutes les ressources rares, nous devrons certainement mettre en commun les capacités si nécessaire. Cela s'applique également aux tests", a-t-il indiqué. Le ministre de la Santé Karl Lauterbach a pour sa part affirmé que l'Allemagne avait les moyens de faire face à la situation.

FRANCE - Des profs protestent contre la valse des protocoles sanitaires

Des dizaines de milliers d'enseignants ont fait grève et défilé dans les rues de nombreuses villes de France jeudi contre la gestion de la crise sanitaire dans le système éducatif par leur ministre de tutelle, Jean-Michel Blanquer. Quelque 15'000 personnes ont manifesté à Paris, selon les syndicats, la préfecture évoquant 8200 manifestants.

À la mi-journée, le ministère de l'Education nationale avait fait état d'une moyenne de 31% de grévistes, primaire et secondaire confondus, en France métropolitaine, des chiffres inférieurs aux premières estimations fournies par les syndicats à l'occasion d'une journée de mobilisation inédite.

L'ensemble des syndicats enseignants avaient appelé à la grève dans les écoles, les collèges et les lycées. Ils dénoncent "une pagaille indescriptible" dans les établissements scolaires - et notamment les écoles - en raison de la cinquième vague épidémique et des protocoles sanitaires qu'elle implique.

>> Ecouter aussi le sujet de La Matinale sur la grève

Les enseignants et enseignantes de France sont appelés à une grève jeudi. [Hans Lucas - AFP]Hans Lucas - AFP
En France, une partie du corps enseignant en grève contre la valse des protocoles Covid / La Matinale / 1 min. / le 13 janvier 2022

Le pass vaccinal adopté au Sénat

Le Sénat dominé par l'opposition de droite a par ailleurs voté dans la nuit de mercredi à jeudi en première lecture, après l'avoir sensiblement modifié, le projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire, qui instaure le pass vaccinal.

Le vote de l'ensemble du texte a été acquis par 249 voix pour et 63 contre, au terme de deux longues journées de débats apaisés, contrastant avec le climat agité qui avait entouré son adoption la semaine dernière à l'Assemblée nationale.

ESPAGNE - Quatrième dose pour les personnes très vulnérables

L'Espagne a donné son feu vert à une quatrième dose de vaccin anti-Covid à certaines personnes très vulnérables comme celles qui sont immuno-déprimées, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires, en pleine vague du variant Omicron.

Sont concernés certains malades du cancer, les personnes transplantées, en dialyse ou celles recevant un traitement immunosuppresseur, a indiqué le ministère de la Santé en précisant que cette dose de rappel interviendrait cinq mois après leur troisième dose.

Pour la population générale, la troisième dose de vaccin va quant à elle être désormais accessible à partir de 18 ans et non de 40 ans comme c'est le cas actuellement, et ce rappel pourra en outre intervenir cinq mois après la dernière dose, et non six mois comme auparavant.

Avec 90,5% de sa population de plus de 12 ans entièrement vaccinée, l'Espagne est l'un des champions de la vaccination dans le monde.

NORVEGE - Assouplissement sur l'alcool

La Norvège va de nouveau partiellement autoriser la vente d'alcool dans les bars et restaurants, a annoncé jeudi le gouvernement norvégien, parmi d'autres allègements de mesures sanitaires anti-Covid. Confrontées à des projections alarmantes liées à l'arrivée du variant Omicron, plus contagieux, les autorités norvégiennes avaient donné un tour de vis en décembre, interdisant notamment de servir de l'alcool dans tous les bars et restaurants du pays.

"Le virus se propage vite mais beaucoup moins de personnes tombent gravement malades", a souligné le Premier ministre Jonas Gahr Støre lors d'une conférence de presse. "Nous avons réussi à contrôler la pression exercée sur les services de santé", a-t-il ajouté.

ROYAUME-UNI - Boris Johnson annule une visite en pleine tourmente politique

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, en pleine tourmente politique en raison de sa participation à une fête en plein confinement, a annulé une visite au motif qu'"un membre de sa famille" a été testé positif au Covid-19, a indiqué Downing Street.

Le chef du gouvernement devait rendre visite à un centre de vaccination dans le nord-ouest de l'Angleterre. Il profite en général de ce genre d'engagements pour répondre à quelques questions d'un journaliste de télévision.

En vertu des règles en vigueur en Angleterre, les cas contacts, y compris du même foyer, ne doivent s'isoler que s'ils sont eux-mêmes testés positifs ou présentent des symptômes.

>> Lire aussi: Boris Johnson s'excuse pour avoir fait la fête en plein confinement

Réduction à 5 jours de l'isolement des personnes positives

Par ailleurs, le ministre de la Santé a annoncé raccourcir la durée d'isolement pour les malades du Covid-19 en Angleterre de sept jours minimum à cinq jours, moyennant un test négatif. L'objectif est de "minimiser" l'impact de ces mesures sur l'économie.

"Nous avons réexaminé la période d'isolement pour les cas positifs, pour assurer que les mesures en place permettent de maximiser l'activité économique et éducative par exemple, mais aussi de minimiser le risque que des gens contagieux ne sortent d'isolement", a déclaré Sajid Javid devant les députés.

ETATS-UNIS - Un milliard de tests gratuits

Joe Biden a annoncé jeudi qu'il doublait, à 1 milliard, le nombre de tests qui seront distribués gratuitement aux Américains en faisant la demande, à partir de la semaine prochaine. Le président américain avait déjà annoncé fin décembre des achats massifs de tests par le gouvernement fédéral: 500 millions de kits, distribués gratuitement à ceux qui en feront la demande.

Dans ce pays, la durée de l'isolement et des quarantaines a été réduite à cinq jours il y a déjà trois semaines. Les cas et les hospitalisations augmentent, mais les autorités se veulent rassurantes pour les personnes vaccinées.

Joe Biden a d'ailleurs annoncé jeudi le soutien de l’armée pour les soins intensifs et une distribution de masques gratuits. "Je sais que nous sommes tous frustrés en ce début d’année. Le variant Omicron provoque des millions de cas et des records d’hospitalisations. Mais ça reste une pandémie des non-vaccinés", a déclaré le chef de l'Etat.

>> Les précisions du 19h30:

La pression de la pandémie est forte aux États-Unis, où la courbe des contaminations reprend l’ascenseur [RTS]
La pression de la pandémie est forte aux États-Unis, où la courbe des contaminations reprend l’ascenseur / 19h30 / 1 min. / le 13 janvier 2022

CHINE - Omicron continue de se propager dans le pays

La ville de Tianjin, où se trouve l'un des plus grands ports de Chine, a fait état d'une augmentation du nombre de cas de Covid-19 et annoncé de nouvelles mesures de tenter de freiner la propagation du variant Omicron du coronavirus.

La propagation rapide d'Omicron met à l'épreuve la stratégie "zéro Covid" de Pékin, qui passe par des restrictions locales strictes dans le but d'éteindre chaque foyer épidémique le plus vite possible après sa détection. Une stratégie encore amplifiée à l'approche du nouvel an lunaire, dont les célébrations commenceront à la fin du mois, et des Jeux olympiques de Pékin, qui doivent débuter le 4 février.

Tianjin, située à une centaine de kilomètres au sud-est de la capitale, a fait état de 41 cas de contamination "locale" avec symptômes confirmés mercredi contre 33 la veille, selon les chiffres publiés jeudi par la Commission nationale de la santé.

>> Lire aussi: La Chine se félicite pour la baisse des cas dans la ville de Xi'an

ISRAËL - Face à Omicron, le pays mise sur l'immunité collective

En Israël, le variant Omicron connaît une progression exponentielle. Le Premier ministre envisage même que la moitié de la population du pays soit contaminée dans les prochaines semaines. Le pays semble donc miser désormais sur l'immunité collective.

Le pays a même rouvert ses frontières aux touristes et autorise les salles de concerts à accueillir plusieurs milliers de personnes en recommandant seulement le port du masque.

Selon le Premier ministre Naftali Bennett, quatre millions d'Israéliens et Israéliennes pourraient être infectés par le variant Omicron, soit près de la moitié de la population du pays.

>> Ecouter le sujet de La Matinale sur Israël:

Face au variant Omicron, Israël mise sur l'immunité collective [Atef Safadi - Keystone]Atef Safadi - Keystone
Face au variant Omicron, Israël mise sur l'immunité collective / La Matinale / 1 min. / le 13 janvier 2022

INDE - Un célèbre festival hindou potentiel "super propagateur" de Covid

Des centaines de milliers de pèlerins indiens ont commencé à se rassembler sur une île du Gange pour Gangasagar Mela, grand festival religieux, où sont attendues des millions de personnes, en dépit d'une recrudescence alarmante des cas de Covid.

Malgré cette flambée imputée au variant Omicron, un tribunal de Calcutta a autorisé la semaine dernière la tenue de la Gangasagar Mela sur l'île de Sagar, à l'embouchure du Gange, dans l'État du Bengale occidental (est).

Jusqu'à trois millions de pèlerins hindous, dont des sadhous, ces ascètes aux corps couverts de cendres, coiffés de dreadlocks, y sont attendus pour des bains expiatoires rituels dans le fleuve sacré, vendredi.

Le gouvernement de l'État a lancé un appel à la prudence à la population l'invitant à effectuer des dépistages du Covid.

RTSinfo avec les agences

Publié Modifié

Les chiffres de la pandémie dans le monde

La pandémie a fait au moins 5'511'146 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP jeudi à la mi journée, à partir de sources officielles.

En valeur absolue, les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 843'624 morts, suivis par le Brésil (620'371), l'Inde (485.035) et la Russie (319'172).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

>> La carte des contaminations dans le monde (depuis le début de la pandémie):

Omicron sape la reprise du trafic aérien européen

L'émergence du variant Omicron du Covid-19 a sapé une tendance à la reprise graduelle du transport aérien européen, selon des données publiées jeudi par Eurocontrol.

La zone couverte par l'organisme de surveillance du trafic aérien du Vieux Continent a vu évoluer en 2021 56% du nombre de vols de 2019, un chiffre cachant une amélioration constante pendant la deuxième partie de l'année.

Ainsi, en juin 2021, le trafic atteignait 50% de celui du même mois deux ans plus tôt, avant la crise; cette proportion est montée à 71% en août, à la faveur des déplacements touristiques estivaux, puis à 77% en novembre et 78% en décembre.