Publié

Moscou teste avec succès un missile hypersonique à partir d'un sous-marin

Un missile hypersonique russe Zircon lors d'un essai en novembre 2020. [Sputnik - AFP]
Un missile hypersonique russe Zircon lors d'un essai en novembre 2020. [Sputnik - AFP]
La Russie a annoncé lundi avoir procédé avec succès à deux tirs d'essai de missiles de croisière hypersoniques Zircon à partir d'un sous-marin, des armes d'un nouveau type que Moscou juge "invincibles" et qui inquiètent Washington.

Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense a affirmé que le sous-marin nucléaire Severodvinsk avait effectué pour la première fois un tir de Zircon en immersion "à une profondeur de 40 mètres".

Selon ce communiqué diffusé sur la messagerie Telegram, l'engin a été tiré de la mer Blanche et s'est abattu comme prévu sur une cible d'exercice dans la mer de Barents (nord de la Russie).

Quelques heures plus tôt, l'armée russe avait déclaré que le sous-marin Severodvinsk avait réalisé dimanche en surface un premier tir de Zircon. Il s'agissait, selon le ministère, du premier essai à partir d'un sous-marin.

Négociations à Genève

Le premier tir officiel d'un missile Zircon remonte à octobre 2020, le président russe Vladimir Poutine ayant alors salué un "grand évènement". D'autres essais ont eu lieu depuis, notamment à partir de la frégate Amiral Gorchkov.

Ces essais inquiètent les Occidentaux, en particulier les Etats-Unis. Les derniers tirs interviennent sur fond de discrète reprise des négociations à Genève entre Moscou et Washington sur "la stabilité stratégique" après la rencontre en juin entre les présidents Vladimir Poutine et Joe Biden.

La question du contrôle des armements est au centre de ces négociations visant à apaiser des relations bilatérales qui se sont beaucoup dégradées et à freiner une nouvelle course aux armements.

>> L'interview dans l'émission "Tout un monde" de Marc Finaud, spécialiste des questions de prolifération et de désarmement au Centre de Politique de Sécurité de Genève (GCSP) :

Après la rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine, Washington et Moscou continuent leurs discussions à Genève pour stabiliser leur relation. [Fabrice Coffrini - Keystone]Fabrice Coffrini - Keystone
Discussions sur le nucléaire entre la Russie et les Etats-Unis: interview de Marc Finaud / Tout un monde / 9 min. / le 1 octobre 2021

afp/asch

Publié